JIFA 2020 : La femme africaine s’engage contre la Covid-19

A l’occasion de la 58ème édition de la journée internationale de la Femme Africaine (Jifa), l’accent est mis sur la pandémie qui continue de sévir sur la planète entière.

 

Demain vendredi 31 juillet 2020, l’on célèbrera la journée de la Femme Africaine. Et pour annoncer les couleurs de cette célébration, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille (Minproff), Marie Thérèse Obama, prononçait ce jeudi un discours évocateur.

Le thème choisi cette année est : “La femme africaine et les défis liés à la pandémie à coronavirus”. Pour la Minproff, la femme africaine doit agir, marquer de sa contribution vive ce passage tragique de l’histoire de l’humanité.

”La faible mortalité ne doit pas nous faire perdre de vue le nombre croissant de personnes infectées. (…) Je profite donc de cette célébration pour rappeler aux femmes et aux familles qu’il est impératif de respecter scrupuleusement toutes les mesures barrières prescrites. Notamment : le port systématique dun masque de protection dans les transports et espaces publics ; le lavage des mains à l’eau coulante et du savon ; respecter la distanciation physique ; appeler le 1510 à la vue de tout cas suspect…”

Cette 58ème édition est également l’occasion de faire le point sur la décennie 2010-2020 de la femme africaine, qui tire à sa fin. Le bilan au Cameroun est satisfaisant, selon la Minproff. Par exemple, les femmes ont de plus en plus accès aux postes de décision (11 ministres, 26 sénatrices, 61 députées et 37 autorités municipales).

 

La journée de la femme africaine

Elle nait de la première Conférence des Femmes Africaines, tenue le 31 juillet 1962 à Dar Es Salam en Tanzanie. Plus tard, le 31 juillet 1974, à l’occasion du premier Congrès Panafricain des Femmes à Dakar au Sénégal, on consacrait le 31 juillet à la Femme Africaine.

Vanessa Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.