#COVID19 : le dépistage mobile entre en scène

Il fait partie de l’une des opérations phares de la troisième phase opérationnelle de la stratégie globale de lutte contre la Covid-19 au Cameroun.

Annoncée lors du point de presse que Manaouda Malachie, Ministre de la Santé Publique a donné le 24 juillet 2020 à Yaoundé, la 3ème phase de lutte contre le coronavirus sera bientôt effectif. Et comme point central, le Minsanté a choisi le dépistage mobile.

Celui-ci sera lancé dans sa phase expérimentale à Yaoundé pour une durée d’un mois. D’après le Dr Georges Etoundi Mballa, Coordonnateur du Centre des Opérations d’Urgence de Santé Publique (Cousp), le choix porté sur le depistage mobile vise à aller au plus près des populations, à investir les communautés à travers les caravanes mobiles de depistage.

“Cette démarche est motivée par la possibilité de toucher individuellement le maximum de personnes dans un espace précis pendant une période”, précise t’il.

Mode d’action

D’après ce porte-parole du Minsanté, les sites de dépistage mobile seront mis en place avec l’aide des autorités administratives et sélectionnés en fonction de leur ordre épidémiologique et de la densité des populations. Il s’agit donc entre autres des marchés, des gares-voyageurs, des universités, des entreprises, etc.

Dr Georges Etoundi Mballa signale d’ailleurs qu’un programme hebdomadaire des sites de dépistage sera communiqué afin d’encourager la participation massive des riverains.

A la suite des tests, les résultats seront communiqués via sms sous un délai de 72 heures. Ceci en fonction du site de dépistage fixe dont dépendent les sites mobiles.

En cas de verdict positif, le patient malade sera rapidement pris en charge dans l’un des sites aménagés à cet effet dans la ville.

« Cette opération bénéficiera d’une campagne de sensibilisation intensive afin d’informer la communauté toute entière des activités qui sont organisées, des lieux de leur tenue, ainsi que les dispositions de collecte des résultats et de prise en charge » a poursuivi le coordonnateur du Cousp.

Jeanne Ngo Nlend

Danielle Mouadoume

Laisser de bonnes traces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.