#COVID19 : le testing mobile a commencé

Dans le cadre du lancement de la campagne de testing mobile au coronavirus, le Marché Mokolo dans la ville de Yaoundé accueille depuis ce 28 juillet 2020, les équipes du Ministère de la Santé publique chargées de conduire le processus.

 

La pluie qui s’est abattue dans la ville de Yaoundé a certes troublé la mise en place des équipes affectées dans ce marché très courru de la ville, mais n’a pas anéanti la volonté des équipes envoyées dans cet espace, de faire leur travail. Au contraire.

Que l’on soit attentif ou non, il est presque impossible de ne pas suivre les recommandations émises à l’aide d’un porte-voix par des certains membres de l’équipe de sensibilisation.

 

 

En Français, en anglais, en foufouldé, ou autre langue nationale du pays, une dizaine d’entre eux se relaient pour sensibiliser les populations. Dans les rayons du marché, d’autres encore, vêtus de chasubles de couleur bleu nuit, sensibilisent autant que possible.
Convaincu, on se rendra dans le bâtiment aménagé le temps de la pluie. Sinon, tout se passe en plein air, à l’abri des tentes démontées momentanément.

La procédure

Il s’agit donc de rencontrer en premier lieu, les membres de l’équipe d’enregistrement. Ici, des questions sont posés au volontaire afin d’établir une fiche de renseignements. Nom, prénoms, âge, numéro de téléphone, état de santé en cours, évaluation de certains symptômes, contact de personnes à risques ou non, etc. Moins de cinq minutes après, l’identification est achevée et votre tube de testing étiqueté.

 

Ce sera alors au tour de l’équipe de testing proprement dit de vous accueillir. Le préleveur, essaie autant que possible de vous mettre en confiance pour l’examen. A la vue de l’écouvillon, une sorte de coton tige d’environ 10 cm, difficile de ne pas trembler. Tout doucement, il sera inséré au fond d’une de vos narines, un quart de tour plus tard, le tour est joué. Plus de peur que de mal en tout cas.

 

 

Le résultat par SMS

« Dans trois jours, vous recevrez votre résultat via message sur votre téléphone portable. En attendant, continuer à respecter les mesures barrières » signale Melanie Ndemeko, laboratine en service ici.

Selon les résultats, la personne testée positive peut être prise en charge dans l’un des centres y relatif aménagé à Yaoundé ou alors inviter à observer plus que jamais, les mesures barrières.

Sensibiliser, enregistrer, tester et analyser. Voilà de manière globale l’essentiel des actions menées ici au lieu-dit Centre administratif sis au marché Mokolo de Yaoundé.

Les professionnels en service ici reçoivent de façon gratuite de 08h à 18h tous les volontaires qui veulent connaitre leur statut au Covid-19. Cette phase expérimentale durera un mois et s’effectuera dans la seule ville de Yaoundé.

 

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.