Reconstruction du #Noso: bientôt le retour définitif à la paix

C’est l’une des déclarations fortes  de Buea, au terme de la mission de prise de conscience effectuée du 29 juin au 3 juillet 2020 par le coordonnateur du Plan Présidentiel pour la Reconstruction et le Développement (PPRD),  Paul Tasong.

 

Une lueur d’espoir dans la résolution de la crise. La déclaration de Buea, région du Sud-ouest, augure de meilleurs jours pour le retour à une paix durable. La sensibilisation de 5 jours,  a permis au Coordonnateur National du Plan Présidentiel pour la Reconstruction et le Développement des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest  et les différentes parties prenantes d’aboutir à des conclusions prometteuses.

Contenu de la déclaration

À l’issue de la mission de prise de conscience et de sensibilisation de Buea, les autorités administratives, religieuses, traditionnelles, partis politiques, opérateurs économiques et société civile ont pris d’importantes résolutions:
– Assurer le rétablissement de la cohésion sociale;
– Promouvoir le renforcement des valeurs culturelles et sociales pour rendre la vie à nouveau vivable;
– Redonner vie à la dignité humaine pour ouvrir la voie à la paix;
– Offrir des programmes de renforcement de capacités pour doter les jeunes de compétences permanentes;
– Renforcer la reconstruction des organisations telles que la CDC, PAMOL et la SONARA afin de les rendre plus performantes et relancer l’économie en déclin;
– Revitaliser les activités économiques et sociales afin que les moyens de subsistance de la population puisse être améliorées;
–  Organiser des programmes d’orientation et de conseil pour l’adaptation sociale dans les communautés.

D’autres priorités…

Les différents acteurs demandent également que la reconstruction démarre simultanément dans les six départements de la région du Sud-Ouest. Aussi les parties prenantes exhortent-elles à
privilégier les personnes les plus vulnérables lors de l’exécution des différents projets, veiller à ce qu’un suivi et une évaluation adéquats soient effectués à chaque étape de la reconstruction. Puis, que la gestion de la plupart des projets soit confiée à la South-West Developement Authority  pour une reddition de comptes aisée. Enfin, s’efforcer de gagner la confiance de la population afin d’ouvrir la voie à un développement significatif et à une mise en œuvre harmonieuse du PPRD, ramener les Personnes Déplacées Internes  ainsi que les réfugiés dans leurs diverses communautés. Sur le terrain, les populations fondent beaucoup d’espoir en la concrétisation de cette opération de reconstruction locale.

@Dieudonné  Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.