Session de juin 2020: le gouvernement engagé à promouvoir l’entreprenariat privé

L’appel est du président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguie Djibril lors de la clôture de la 2e session ordinaire de l’année législative 2020 ce 9 juillet au Palais des congrès de Yaoundé.

 

Apothéose d’une session particulièrement riche en débat. Pendant 30 jours, il y a eu d’intenses échanges axés pour l’essentiel, sur des projets de loi qui touchent à la maîtrise des dépenses de l’État, la problématique de l’allocation du taux de 15% du budget de l’État aux collectivités locales. Mais aussi à la gestion efficace et efficiente des associations artistiques et culturelles au Cameroun.

Promotion du secteur privé

Dans son discours de clôture, Cavaye Yeguie Djibril a demandé au gouvernement conduit par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, d’encourager les initiatives privées nationales dans tous les domaines. S’intéressant de manière spécifique à la pharmacopée traditionnelle, le président de la chambre basse a martelé, « il faut valoriser la médecine traditionnelle afin d’améliorer l’offre de santé nationale. Il nous semble opportun d’intégrer les solutions endogènes dans ce processus ».
Concernant la loi sur les associations artistiques et culturelles, « La nouvelle loi est appelée à permettre l’éclosion de véritables entreprises et industries culturelles, créatrices de richesses et d’emplois » a indiqué Cavaye Yeguie Djibril.

Bilan

Cette session ordinaire de juin a vu l’adoption de 7 projets de loi qui attendent leur promulgation par le président de la République. Parmi ceux qui ont suscité le plus d’intérêt, le projet de loi portant ratification de l’Ordonnance du 3 Juin 2020 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 24 Décembre 2019 portant Loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2020. « Au-delà de ses aspects techniques, cette Ordonnance en elle-même, constitue un acte de grande solidarité. En effet, elle a permis de revoir certains pans de la Loi de Finances initiale afin de mettre en place, des budgets d’urgence dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 » a relevé Cavaye Yeguie Djibril. Ensuite, le Projet de Loi modifiant et complétant certaines dispositions de la Loi du 19 Décembre 1990 relative à la liberté d’association. « Il s’agit d’exploiter à l’avenir, l’énorme potentiel qu’offre le secteur des arts et de la culture » a souligné le président de la chambre basse.
L’on note également, une abondante activité extra-parlementaire. Entre autres exemples, la journée parlementaire sur des produits made in Cameroon et la journée sur les atouts de la diaspora camerounaise sur le plan économique.

Par ailleurs, cette clôture a permis à l’Assemblée nationale de remettre à mains propres, une enveloppe de 100 millions de Fcfa au Premier ministre. Il s’agit de la contribution des élus au Fonds de solidarité nationale contre la #COVID19. En plus, l’honorable Manfouo David, a dédicacé un ouvrage intitulé : « Précis de correspondance administrative à l’adresse des Parlementaires, des Maires et des Chefs de Régions ». Rendez-vous a été pris pour la prochaine et dernière session de l’année au mois de novembre 2020.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.