#Régionales2020: lenteur dans le dépôt de candidature

À moins de 48h du délai de clôture des dossiers de candidatures au scrutin du 6 décembre, les candidats ne se bousculent pas dans les agences départementales d’Elections Cameroon. C’est le cas ce 21 septembre à l’agence départementale Elecam du Mfoundi, région du Centre.

 

Ambiance timide ce lundi dans les agences départementales d’Elections Cameroon (Elecam). Les membres de la commission de réception des dossiers de candidature des 58 agences départementales Elecam à travers le Cameroun attendent patiemment, d’éventuels candidats. Par exemple, à l’agence départementale Elections du Mfoundi, région du Centre, un seul dossier a été reçu jusqu’à 13h au passage de CrtvWeb. Selon le chef d’agence Basile Yannick Fouda Atangana, il s’agit de la liste du commandement traditionnel. « Nous serons là jusqu’à demain minuit pour recevoir les dossiers conformément au Code électoral » a-t-il indiqué. Il le relevait conscient du fait que les candidats déposent en général à la dernière minute. Au sein de cette agence, toutes les dispositions liées aux mesures barrière sont prises pour le dépôt des dossiers.

Après le dépôt de dossiers…

La loi électorale indique que les 58 agences départementales d’Elections Cameroon ont 5 jours pour faire parvenir les dossiers de candidature reçus à la direction générale des élections. En effet, les candidatures sont assorties éventuellement des observations. A son tour, cette dernière centralise tous les dossiers et publie des listes au plan national dans un délai de 15 jours. L’article 186 du Code électoral souligne qu’ « Aucun retrait de candidat, ni aucune modification de la déclaration de candidature n’est admis (e) après le dépôt de la liste ». Puis, 60 jours au moins avant la date du scrutin, le Conseil électoral arrête et publie les listes des candidats, comme le renseigne l’article 187 dudit Code.

En cas de décès

L’article 188 précise que « si un candidat figurant sur une liste décède ou est déclaré inéligible, il peut être remplacé par un autre, dans les formes prévues pour la déclaration des candidatures, au plus tard 30 jours avant le scrutin ». Quant aux contestations ou réclamations, elles sont faites sur simple requête, dans un délai maximum de 05 jours suivant la publication des listes de candidats, devant la juridiction administrative compétente, par un candidat, le mandataire de la liste intéressée ou de toute autre liste, ou par tout électeur inscrit sur la liste électorale de la commune concernée.

Décision de la juridiction

L’article 190 du Code électoral souligne que la juridiction administrative compétente statue dans un délai maximum de 05 jours suivant sa saisine. Sa décision est immédiatement notifiée au Conseil Electoral d’Elections Cameroon, pour exécution, et aux autres parties intéressées.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.