Kumba : le gouvernement mobilisé

Le  président de la République instruit au gouvernement, la prise en charge des blessés et une enquête sur les circonstances exactes de ce massacre.

Le ministre de l’administration territoriale conduira une délégation interministérielle à Kumba. La délégation va présenter les condoléances du Chef de l’État aux familles ainsi affectées. Il s’agit aussi de gérer toutes les problèmes provoqués par cette tuerie en milieu scolaire. Le ministre de l’éducation de base et la ministre des enseignements secondaires feront naturellement partie de cette délégation. Des hauts responsables du ministère de la défense et de la délégation générale à la sureté nationale s’y retrouveront également. La date de la descente de ces membres du gouvernement  n’a pas encore été communiquée.

Le Chef du gouvernement a organisé la mise en œuvre de cette instruction présidentielle samedi. Joseph Dion Nguté a rassemblé des membres du gouvernement samedi après midi à l’Immeuble Étoile.  Le ministre délégué à la présidence chargé de la défense a eu la responsabilité de diligenter une enquête pour clarifier les circonstances du massacre. Le gouvernement a pu faire un premier point de la situation grâce aux différents rapports des services déconcentrés de l’État. Le Président de la République a prescrit la prise en charge immédiate des blessés. Des unités spéciales des forces de défense ont la responsabilité de sécuriser la ville de Kumba.

Dans la continuité de ce conseil de crise, le ministre de la communication a convoqué la presse pour un premier point de la situation. Un point de presse qui a eu lieu après 22h à l’auditorium du ministère de la communication.  Pour le gouvernement,:« aucune cause ne peut justifier ou légitimer de telles atteintes systématiques à la vie d’autres êtres humains…» Le gouvernement prend à témoin le peuple camerounais, dénonçant “ces concitoyens qui orchestrent ces assassinats”. Le gouvernement appelle aussi à la coopération active et sincère des pays amis où sont hébergés les commanditaires de ces actes.

 

Elvis Mbimba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.