Post Covid-19: 2 milliards pour les PME

Le Minpmeesa, Achille Bassilekin III, a annoncé face à la presse le 5 octobre 2020 que les artisans et les organisations de l’économie sociale des 10 régions disposent d’un mois pour faire acte de candidature.

 

2 milliards de Fcfa pour booster les activités des PME. Après des mois marqués par la crise de Coronavirus, cet appui de l’État représente une bouffée d’oxygène pour les opérateurs économiques. Car, beaucoup ont presque fermé les portes et supprimé des postes, le chiffre d’affaires ayant drastiquement baissé pour la plupart. Cette enveloppe représente ainsi une bouffée d’oxygène pour les PME.

Répartition de l’enveloppe

Les 2 milliards permettront de soutenir deux activités:

– L’appui direct aux PME à fort potentiel (1,5 milliards de Fcfa);

– L’appui aux artisans et acteurs des sociétés coopératives fabricant des masques artisanaux et des gels hydroalcooliques (500millions de Fcfa).

« Ces appuis visent à satisfaire de façon exclusive aux besoins en intrants en vue d’augmenter leur production et/ou en outillage en vue de renforcer leurs capacités techniques ; et en financement en vue de renforcer les capacités productives de leurs unités », explique Achille Bassilekin III.

Critères de sélection

Pour bénéficier de cet appui de l’État, les PME doivent satisfaire certaines conditions d’éligibilité en rapport avec la taille et la situation financière de l’entreprise:

– Etre une PME justifiant d’une existence légale et af- filiée à une instance faîtière ;

– Opérer dans des secteurs ayant été fortement impactés par la pandémie de Coronavirus, tels que la transformation agroalimentaire des produits locaux, l’économie numérique, la production des supports pour l’événementiel, etc;

– Etre en activité effective et continue depuis au moins le début de l’exercice 2019 ;

– Avoir enregistré comparativement à l’exercice 2019, une baisse sensible d’activités pendant la pé- riode de mise en œuvre des mesures gouvernementales de lutte contre la propagation du Coronavirus.

Pièces à fournir

Les documents à produire pour la constitution du dossier justifient de l’éligibilité de l’entreprise. Il s’agit de :

– Un formulaire timbré de demande d’appui dûment rempli et signé par le dirigeant habilité;

– Une copie du certificat d’im- matriculation au Registre du Com- merce et du Crédit Mobilier (RCCM);

– Une copie de la carte de contribuable ;

– Une copie du récépissé d’immatriculation à la Caisse Natio- nale de Prévoyance Sociale (CNPS);

– Une attestation d’exonération de la patente pour les entreprises âgées de moins de 2 ans et adhérentes à un Centre de Gestion Agréé (CGA);

– Une attestation de rele- vé d’identité bancaire datant de moins de trois (03) mois;

-Une attestation de non redevance,

-Un rapport d’activité et le bilan comptable de l’exercice précédent,

-Un compte d’exploitation prévisionnel s’étalant sur au moins un (01) an, précisant l’affectation des ressources.

Modalités de sélection

La sélection des entreprises est effectuée à l’issue d’un pro- cessus intégrant respectivement:

-l’appel à candidature sur l’ensemble du territoire national par com- muniqué radio/presse du Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat,

-le retrait des formulaires de demande d’appui par les postulants dans les délégations régionales, les services centraux et le site web du Minpmeesa,

-le dépôt contre récépissé, des dossiers de candidature dans les délégations départementales et régionales du Minpmeesa,

-la présélection des candidats par les comités ad hoc régionaux et la transmission des dossiers avec avis motivé, à la « Task force » logée dans les services centraux du Minpmeesa,

-la consolidation des résultats par la « Task force » et la transmission au MINFI, de la liste des entreprises sélectionnées et de leurs dossiers,

-la publication par le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat de la liste des entreprises définitivement retenues.

Dans un souci de transparence, le Mipmeesa a mis sur pied un guide d’usager élaboré pour informer les postulants sur les procédures à suivre.

D’autres informations complémentaires sur www.minpmeesa.gov.cm  et www.facebook.com/Minpmeesa.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.