Chapitre 2 : LES VOIX CITOYENNES

S’unir autour du plus grand dénominateur commun, l’idée est partagée le plus largement possible. Dans ce sillage, les jeunes pousses de la musique camerounaise suivent les pas de leurs devanciers ; des artistes qui courent et volent au secours de la patrie sur les ailes des muses. Bibiane SADEY a pris position par le canal d’une chanson baptisée du titre « Cameroun ». KROTAL, qui s’était déjà illustré avec « Vert, rouge, jaune » remet le couvert dans « Debout pour la paix » ; SALATIEL forme une mêlée de voix à travers « We need Peace ». Quant à Stanley ENOW, il s’était exprimé sur la question en montrant ses convictions sur la pochette de son premier album. Florilège.

Même si chaque jour j’en vois des vertes, des rouges et des jaunes, c’est une façon de dire que vert-rouge-jaune c’est  de toi dont je suis pétri…En réalité c’est ce pays qui fait ce que je suis. (Krotal)

Extrait vidéo : BIBIANE sadey, Salatiel, Krotal  et Stanley

La face B de la musique camerounaise entonne donc, à l’unisson, l’hymne de la paix. Elle suit avec le même élan, et peut être la même virtuosité ses devanciers. Des ainés dont la mobilisation pour l’honneur du Vert- Rouge- Jaune est sans mesure lorsqu’il s’agit de faire taire le chant des armes, et amplifier le chant de l’harmonie. Bien de projets affleurent dans cette perspective.

Extrait vidéo : ISNEBO-EYANGO

La fusion des cœurs, Annie ANZOUER a sa façon à elle de la scander. Elle le fait avec le vocabulaire, le ton et le son de l’espoir.

Extrait vidéo : Annie ANZOUER

L’unité nationale et la paix sont au centre des textes d’artistes. En tendant l’oreille, on s’aperçoit que c’est loin d’être du premier degré. Ils abordent le sujet par le cerveau. Il suffit de prêter attention à l’analyse de SALATIEL pour le comprendre.

L’union sacrée pour le Cameroun est une évidence pour ces passeurs de dignité. Ils sont d’avis qu’il faut faire foule pour cette cause, avec ses armes, en l’occurrence, la musique.

Le patriotisme est semé par la musique, et cela depuis l’école primaire ; non pas seulement pour le défilé, mis bien plus pour préparer les pupilles à œuvrer plus tard pour les intérêts majeurs de la Nation. Ou encore pour la défendre en tant que soldat ; c’est l’expérience de ZE BELLA du groupe ZANGALEWA

La musique dans les armées c’est pour sonner la charge

Extrait vidéo : ZE BELLA

La Nation camerounaise est vent debout contre ses agresseurs. Dans cette entente qui est le partage de tous, les musiciens sont eux aussi prêts et parés pour maintenir allumée la flamme d’amour pour le pays.

           

“L’unité nationale en Sol majeur “ – Narration : Serge POUTH Photos/Videos : Abraham MAYAGI, Pinaud Parfait MEYEBE Editing : Ulrie BITA

Multimedia : Abdoulaye Mougnol , Landry LEUNKEU, KINYOG  MAKON

Coordination : Josephine NDAGNOU, Elvire KABA, Mireille BISSECK
Supervision : Dorothy SUH NDIKUM

                                                                                                                               


© CRTV 2019