Parlement: ouverture d’une session peu ordinaire ce vendredi

La session qui débute ce 2 mars 2018 au Sénat et à l’Assemblée nationale, marque la fin du mandat en cours pour certains sénateurs, les élections sénatoriales étant annoncées ce même mois.

Cette session de mars 2018 au Parlement est d’une rare particularité. En effet, ce sera l’occasion pour chacune des deux chambres d’élire son bureau. Au Sénat et à l’Assemblée nationale, Marcel Niat Njifenji et Cavaye Yéguié Djibril sont respectivement présidents.

Par ailleurs, ce sera la dernière pour certains sénateurs. Car les prochaines élections sénatoriales sont prévues pour le 25 mars, c’est-à-dire en pleine session. Quant aux dossiers de candidatures, ils ont été réceptionnés par Elections Cameroon. Au total, neuf partis politiques sont en course. Entres autres, le Rdpc, l’Upc, l’Udc et l’Undp.

Une session historique

Sénateurs et députés se retrouvent en session ordinaire au lendemain de la nomination des membres du Conseil constitutionnel. C’était suite à un décret présidentiel complété par l’organisation et le fonctionnement du secrétariat général du Conseil constitutionnel. Cliquez ici pour en savoir plus sur le rôle du Conseil constitutionnel.

Le président Clément Atangana et son équipe entrent en fonction après leur prestation de serment devant le Parlement réuni en Congrès. Et ce sera, après convocation par le président de la République. Au cours de cette session élective de mars, il est possible que la question de  la crise anglophone, un sujet d’actualité au Cameroun, soit abordée.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.