Enseignement supérieur : La Commission de coordination universitaire à pied d’œuvre

Une session de cette Commission vient de se tenir à Yaoundé, sous la présidence du ministre Jacques Fame Ndongo.

 

La Commission de Coordination Universitaire (Ccu) s’est réunie à l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé, le 11 avril 2018. Objectif, examiner l’ensemble des problèmes relatifs à la coordination et à l’harmonisation des activités des institutions universitaires publiques. Cette commission existe depuis le 19 janvier 1993, date de signature du décret n°93/027 portant dispositions communes aux universités.

Pour le Minesup Jacques Fame Ndongo qui présidait les travaux, le système d’enseignement supérieur au Cameroun est dynamique. Ce qui se traduit par la volonté de bâtir un système éducatif de qualité, compétitif et innovateur.  Mais aussi, capable de produire le capital humain qualifié pour soutenir la croissance et assurer l’émergence du Cameroun.

Le ministre de l’Enseignement Supérieur a par ailleurs relevé quelques faits marquants ayant précédé cette session de la Ccu. Notamment, le don spécial d’ordinateurs portables du Chef de l’Etat aux étudiants camerounais. Aussi, la création par le Président de la République de nouvelles institutions universitaires.

Présents à ces travaux : le représentant des services du Premier Ministre ; les Vice-chancellors et Recteurs. Egalement, les représentants des ministres de la Fonction Publique, des Enseignements Secondaires, des Finances, de la Recherche Scientifique, et de l’Economie et de la Planification du Territoire.

Résolutions

A l’issue des travaux, cinq grandes résolutions ont été prises. Les chefs des institutions universitaires devront ainsi respecter scrupuleusement les décrets et textes fixant les règles financières applicables aux universités. A la prochaine session, le Directeur  Général du Trésor, le Directeur Général des Impôts et le Directeur Général de l’Economie devront être invités. Ceci, pour réussir à concilier les procédures budgétaires. L’ordre du jour portera donc sur les règles de gestion financière des Institutions universitaires publiques. On peut également noter des recommandations, relatives aux prochains Jeux universitaires de Maroua, du 04 au 11 mai 2018.

Vanessa Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.