Présidentielle 2018: diversité des réactions à la réélection de Paul Biya

Les Camerounais de presque toutes les couches sociales saluent la réélection du président du RDPC pour un nouveau septennat. Et,  en attendent plus, quant à l’amélioration des conditions de vie.

Gaëlle Mapout, Étudiante

Que les populations se sentent plus à l’aise dans leur pays qu’est le Cameroun. Qu’elles ne pensent plus à se rendre à l’étranger pour chercher une vie. Que chacun ait un verre et un plat de nourriture minimum par jour. Que les emplois se multiplient afin que les gens ne crient pas trop le chômage.

Tychique Imbouck, Juriste

On attendait le changement. Nous faisons confiance à l’élection du nouveau président et on s’en remet. On attend énormément du président, avec les 36 ans qu’il a passés au pouvoir on n’a pas été satisfait. Pour moi, sept ans de plus, c’est trop. Les jeunes ont besoin de l’emploi. Maintenant c’est l’informel qui est devenu le formel. Si quelqu’un n’arrive pas à manger, on ne peut pas dire qu’il y a la paix au Cameroun.

Désiré Émile Ambombo, Commerçant

Qu’on nous facilite l’accès dans les marchés. La Communauté urbaine nous tracasse. Nous sommes obligés d’être instables. Que le nouveau président de la République sache qu’il a le secteur informel qui existe. Que le gouvernement prenne notre situation à bras le corps. On n’a pas de place dans les marchés.

Pr. Jacques Fame Ndongo, Secrétaire à la Communication RDPC
C’est une leçon de maturité, car en réalité c’est la démocratie qui a gagné. Le champion de la démocratie camerounaise est bel et bien le président Paul Biya. Vous l’avez vu, tolérant, rassembleur, patriote, mûre et responsable.

Propos recueillis par Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.