Avenir Ava : la mort d’un parolier

Victime d’une agression à mains armées le 15 novembre 2018 à son domicile, l’artiste musicien Avenir Ava est décédé ce 18 novembre 2018 à Yaoundé.

La famille des artistes-musiciens camerounais est en deuil. Avenir Ava, artiste-musicien, auteur du titre « Abié » qui l’a révélé au public en 2009, n’est plus.

La faucheuse l’a emporté en milieu d’après-midi ce 18 novembre 2018 alors qu’il recevait des soins intensifs au Centre des Urgences de Yaoundé (Cury). Victime d’une agression à mains armées au parking de son domicile à Biteng 10ème arrêt, le 15 novembre 2018, il reçoit deux balles sur la tête.

Grace à la maniabilité de ses voisins, Avenir est rapidement conduit au Cury. Malheureusement, après plusieurs interventions chirurgicales et un coma léger, il s’en est allé.

Dans un message diffusé sur la page de son département ministériel, Narcisse Mouelle Kombi, le Ministre des Arts et de la Culture lui a dit sa douleur et adresse ses condoléances à la famille de l’artiste. Comme un coup de glas, la nouvelle a tonné au sein de la corporation des artistes camerounais et d’ailleurs. Amis et connaissances ont alors envahi les réseaux sociaux pour signifier leur douleur.

Profil

Né à quelques kilomètres de la ville de Yaoundé, Avenir Ava appartient à la grande famille des Mvog-Manga. Il s’intéresse très tôt à la musique, plus précisément aux chansons à textes, style qu’il adoptera sans surprise pour la suite de sa carrière. Pour y arriver, il s’inspire et suit les paroliers comme Ottou Marcelin, Cyrille Effala, etc.

Formé à la guitare par Didier Mud, Avenir Ava fait véritablement son entrée dans le monde musical en côtoyant les cabarets et faisant les premières parties de certains évènements.

Doué dans son style, il se fait rapidement un nom. C’est alors qu’il est repéré par Ruben Binam, Directeur de la maison d’édition « Alizées Equateur ». Il y sortira en 2009 « Man Nui» son premier album. C’est de là que « Abié » qui signifie accouchement, devient l’hymne aux souffrances de l’enfantement sort du lot.

Marié en 2016 à Laetitia Ava, Avenir passionné d’Arts martiaux et de lutte, laisse plusieurs enfants. Il préparait d’ailleurs depuis peu la sortie de « Minga » son  2ème album.

Jeanne Ngo Nlend

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.