Radiologie : à chaque maladie, son examen

Alors que le Cameroun célèbre de concert avec la communauté internationale la journée mondiale de la radiologie ce 08 novembre 2018, de nombreuses questions sur le secteur persistent.

Pour le Dr Jean Roger Moulion, radiologue, les maladies qui nécessitent un examen radiologique sont celles dont on ne peut poser un diagnostic de certitude sans recourir à l’image. « Les exemples banals très simples sont une personne qui tousse, qui a de la fièvre. On se demande s’il s’agit d’une infection pulmonaire. Ne pouvant pas voir le poumon à l’œil nu, on utilisera la radiographie pour faire une image et vérifier s’il y’a pas une infection. Autre exemple, la grossesse. On peut détecter un certain nombre d’anomalies. Il y’a des enfants qui se développent sans tête, sans un membre ou bien avec un cœur mal formé », explique-t-il.
Les rayons X ; Radiographie œsophage ; estomac et/ou transit grêle ; colon par lavement ; Le CT scanner ; Cardio CT ; CT scanner abdomen et thorax ; l’échographie ; l’IRM ; la mammographie ; l’angiographie ; la radiographie interventionnelle ; la neurologie interventionnelle ; arthrographie – arthro CT – arthro IRM, etc. Voilà autant d’examens que l’on peut prescrire pour déceler des maux grâce à la radiologie.

Etat des lieux

De l’avis du Pr Pierre Ongolo-Zogo, président du comité technique d’organisation des Journées de Radiologies en Afrique Francophone 2018, le programme national d’amélioration des plateaux techniques du Cameroun a avancé dans sa mise en œuvre. « Nous sommes passés à moins de 10 ans de 2 scanners pour 18 millions d’habitants à ce jour à près de 30 scanners pour 25 millions d’habitants », affirme-t-il.
Il poursuit en ajoutant qu’il n’y avait pas d’IRM au Cameroun il y’a quelques années. Aujourd’hui, le pays en dispose au moins six. Avec un radiologue pour 700.000 mille habitants dans les années 2000, le ratio est désormais est d’un radiologue pour 250.000 habitants.

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.