Utilisation des réseaux sociaux : le Minpostel interpelle les jeunes

A la faveur d’une session de sensibilisation organisé à l’endroit des jeunes, le Minpostel à présenter les avantages et les inconvénients de l’utilisation des réseaux sociaux.

 Près d’un millier de jeunes, élèves, étudiants, adeptes des réseaux sociaux, etc., ont pris part à la session de sensibilisation sur l’usage responsable des réseaux sociaux. Organisée et présidée par Minette Libom Li Likeng, Ministre des Postes et des Télécommunications, cette session a été animée en multiplex au Club Camtel et dans la salle de conférence du Minpostel à Yaoundé.

Programmation

 Pendant près de 4 heures donc, ces jeunes ont bénéficié d’exposés développés par Abega Moussa, Directeur Sup’ptic Business Academy ; Patrick Nna, ingénieur polytechnicien ; François Nnemete, expert en systèmes d’informations et Chedjou Kamdem, Web entrepreneur.

Avec pour objectif principal la présentation des différentes opportunités offertes aux jeunes par les réseaux sociaux. Ceci pour les sensibiliser, en vue d’un usage responsable

Au total, 4 grands modules développés par les experts. Entre la présentation des types de réseaux sociaux; de leur rôle et importance; les actes commis sur les réseaux sociaux et punis par la loi camerounaise leur ont été présenté. En plus de cela, la notion de fake news sur le plan de la forme et du fond a longuement été débattu.

Pour finir, la création d’une communauté digitale animée par ces jeunes est énoncée. Et c’est sans surprises que les jeunes ont accepter d’en faire partie.

Objectifs

 D’après le Minpostel, la virulence des dérives sur les RS est de plus en plus constante. Ceci alors que ces outils constituent un outil extraordinaire pour l’éducation, la formation, l’innovation et le développement d’activités économiques.

« Les réseaux sociaux ne doivent pas être utilisés pour propager de fausses nouvelles; écorcher l’image du Cameroun. Mais plutôt servir à éduquer et booster notre économie” a déclaré Minette Libom Li Likeng.

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.