Noël 2018: entre prière et agapes

La célébration de la nativité du Christ offre aux familles chrétiennes, l’occasion de partage avec les amis et proches.

Comme à l’accoutumée, la naissance de Jésus, représente pour de nombreux chrétiens un moment de communion, d’un nouveau départ. En cette occasion, Dieu invite les hommes à faire preuve d’humilité à l’image de son fils né dans la simplicité, loin du confort de la société moderne. Aussi la dimension festive agrémente-t-elle le caractère spirituel de la fête de la nativité. D’où le festin apprêté par certains chrétiens pour la circonstance.

Partage entre amis

Au quartier Mballa II à Yaoundé, Léo Amougou et sa copine Jeanne Messi, tous jeunes chrétiens ont réservé un accueil des plus chaleureux à leurs amis. En effet, ces derniers et leurs hôtes ont passé la nuit du 24 au 25 décembre 2018, à danser et à chanter, après la messe de 19h à la cathédrale Notre-Dame des victoires.

Autour des mets et boissons divers, ils ont célébré l’événement dans la joie au rythme des chants religieux et d’autres sons entraînants. Pour Léo et sa copine, c’est le moment de se rapprocher davantage de ceux qu’on aime. Mais aussi « une occasion de s’éclater à la maison en sécurité » à l’aube d’une nouvelle année. Seulement, les nuisances sonores ne sont pas du goût de certains voisins.

Faire plaisir à sa famille…

D’une ambiance festive à une toujours à Mballa II, Christelle Mvogo, célibataire, a plutôt décidé de préparer un repas à son père déjà âgé et entouré de ses petits-enfants. Entre poulets, poissons braisés, liqueurs et tripes sautés aux compléments de pomme et plantains, papa Mvogo qui habite au quartier Emana en avait plein la table avec ses amis. Au regard des mouvements de personnes en ce 25 décembre à Yaoundé, la fête ne fait commencer.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.