#Conseil_de_Cabinet de novembre 2019: renforcer les avancées du DSCE

Il ressort de l’exposé du ministre de l’Economie que l’évaluation du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (DSCE), permet de mettre en évidence des avancées encourageantes.

 

Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour des travaux présidés par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute à l’Immeuble Etoile. D’abord, l’exposé du ministre de l’Economie sur les principales orientations du projet de stratégie nationale de développement au titre de la 2e phase de la vision 2035. Puis, celui du ministre délégué auprès du ministre de l’Economie axé sur les piliers de la stratégie nationale de développement 2020-2030 et le dispositif institutionnel de sa mise en œuvre.

Avancées du DSCE

Après le mot introductif du Premier ministre chef du gouvernement, le ministre de l’Economie a exposé sur la démarche participative de l’élaboration du DSCE. Dans son intervention, le ministre Alamine Ousmane Mey a souligné que « l’évaluation du DSCE a mis en évidence des avancées encourageantes dans la réalisation de certaines politiques sectorielles ». Mais, beaucoup d’efforts restent encore à faire « en termes d’améliorations des conditions de vie des populations » a-t-il relevé. Selon le MINEPAT, cela s’explique par la conjoncture économique et financière, sans oublier la crise sécuritaire dans certaines régions du Cameroun. Concernant les orientations 2020-2030 du DSCE, Alamine Ousmane Mey annonce:
– La promotion d’un Etat stratège et pragmatique en faveur du secteur privé,
– La maitrise des importations et de l’augmentation du volume des exportations,
– L’amélioration du processus de planification en tenant compte des besoins spécifiques des régions en crise.
Pour l’essentiel, il sera question pour le gouvernement d’améliorer la gouvernance afin de renforcer la performance de l’action publique.

Les quatre piliers du DSCE

En complément à l’exposé du ministre de l’Economie, son ministre délégué a dévoilé les quatre piliers du projet de Stratégie nationale de Développement du Cameroun. Le premier pilier porte sur la transformation structurelle de l’Economie, en mettant l’accent sur l’industrialisation. Pour cela, le gouvernement devra développer les infrastructures productives, et dynamiser le secteur privé. Le deuxième pilier s’intéresse au développement du capital humain, en privilégiant l’éducation, la formation et l’innovation. Le troisième pilier entend promouvoir l’emploi et l’insertion économique. Enfin, le quatrième pilier a trait à la gouvernance et à la gestion stratégique.
Au terme des échanges, le Premier ministre a demandé aux deux intervenants de finaliser le projet de Stratégie nationale de développement 2020-2030. Et, de lui transmettre dans les meilleurs délais, la mouture révisée.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.