Crash d’avion en RDC : 29 morts et un survivant

Emmanuel Muma de nationalité camerounaise est le seul à être sorti vivant du crash du dimanche 24 novembre à Goma. Il suit des soins à l’hôpital Charité Maternelle.

 

« Il y a un survivant parmi les 19 personnes qui se trouvaient à bord de l’avion, et il a été hospitalisé avec 16 autres blessés ». L’information prise sur le site web lemonde.fr , vient du gouvernement de la province du Nord-Kivu. Le camerounais résidant à Douala, travaille dans le secteur des télécommunications. Il se trouvait au Congo pour des raisons professionnelles.

Au 26 novembre 2019, le bilan du crash est de 29 morts, dont 16 passagers de l’avion et deux membres de l’équipage. Au décollage, l’avion comptait 19 personnes, soit deux membres d’équipage et 17 passagers.

Le décollage raté fatal

Ce dimanche, 24 novembre 2019 au matin, le Cornier-228 de l’entreprise privée congolaise Busy Bee devait faire la correspondance Goma-Beni-Butembo, à l’intérieur du pays. L’avion se dirigeait vers la ville de Beni, à 350 km au nord de Goma, est tombé dans le quartier de Mapendo après avoir “raté” son décollage, selon M. Kasivita. Alors qu’il venait à peine de décoller (3min), le petit avion de transport de passagers s’est écrasé sur une maison, à côté de l’aéroport.

Le gouverneur du Nord-Kivu parle d’un « raté lors du décollage », une « erreur technique » qui aurait été fatale aux passagers et aux riverains. Un crash de plus, qui fait tirer la sonnette d’alarme. De nombreux sites internet (lemonde.fr , actucameroun.cm …) relèvent en effet que le Congo est un pays qui enregistre de plus en plus de crashs d’avion.

Vanessa Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.