Mama Nguea n’a plus de pied?

L’artiste de makossa n’a pas été amputée de son pied droit le 4 novembre 2019 à l’hôpital Laquintinie.

Verdict: FAUX

Le premier à donner l’information c’est Afrique Expansion sur un groupe Facebook. Il est 15h44, le 4 novembre 2019.

 

Screenshot du post Facebook

La page KongossaBar VIP Authentique prend le relais à 22h21. Mais jusque-là, l’information n’embrase pas la toile.

Après Facebook, c’est Twitter qui se pose la question au sujet de cette deuxième amputation. @Lizzeuh se demande si les deux jambes sont effectivement séparées du corps de celle qui est Louise Koubinom à l’état civil. Nous sommes le 4 novembre à 21h48.

Il faudra cependant attendre le 18 novembre 2019 pour que la nouvelle devienne virale.

 

 

 

 

 

Quelques tweets sur cette fameuse amputation

 

 

Des sites web ont également servi de relai à cette nouvelle, lui permettant de gagner en crédibilité auprès de l’opinion publique.

Mama Nguea a toujours son pied droit

Alerté par cette information qui circulent, certaines personnes ont tout de suite apporté un démenti. Selon Marie Gabrielle Mfegue, journaliste culturel à CRTV Littoral, ce serait un gros tissu de mensonges.

Screenshot Facebook

D’autres personnes se seraient même rapprochées de sources proches de la malade pour avoir la bonne info.

 

Malade mais pas sans pieds

Contactée au téléphone par CRTV Web, la « mère » dément catégoriquement cette information. « C’est faux, le pied droit est là c’est le pied gauche qui a été amputé le 3 octobre ». Toutefois, elle dit être malade et hospitalisée à l’hôpital Laquintinie de Douala jusqu’à cicatrisation complète de la plaie. « On a amputé le pied et je suis en train d’attendre la cicatrisation. J’étais d’abord à IDIMED où ils m’ont autorisé à rentrer à la maison pour continuer les pansements ».

Par mesure de prudence, Mama Nguea a jugé bon d’être internée, question aussi d’équilibrer son diabète, pour mieux cicatriser. Elle se trouve donc au pavillon Samuel Nkondo, haut standing à la chambre 7. Elle est internée depuis trois semaines, mais son état de santé n’arrive toujours pas à être stabilisée. Des ordonnances lui sont données tous les jours pour son suivi quotidien. Son garde-malade parle de près de « 150 000 par jour pour les ordonnances ».

Pour les aides, l’artiste répond au 691 916 671; tout autre numéro est un fake.

Danielle Mouadoume B.

 

Danielle Mouadoume

Laisser de bonnes traces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.