#237Vote: 167 députés de la Xe Législature sont connus

Leurs noms ont été solennellement lus au cours de l’audience publique de lecture des résultats des Législatives 2020, ce 28 février au Palais des Congrès de Yaoundé.

 

C’est à Clément Atangana, président du Conseil Constitutionnel, qu’est revenu l’honneur d’annoncer les noms des élus qui vont siéger à l’Assemblée nationale pour les cinq prochaines années, en conformité avec le Code électoral, selon l’article 168, alinéa 1 du Code électoral.

Accompagné des membres du Conseil, en présence du Premier ministre, Joseph Dion Ngute, les membres du corps diplomatique et ONG, les acteurs de la société civile, les autorités religieuses, une grande partie de la classe politique nationale et des candidats aux Législatives 2020, les résultats ont été donnés.
En attendant les résultats des prochaines élections partielles dans le Nord-ouest et le Sud-ouest, les 167 députés élus sont déjà connus. Parmi eux, de nouveaux visages, tels que Cabral Libii et Issi Rolande du Nyong-et-Ekelle, Nourane Fosting du Wouri Est, tous du #PCRN. Ou encore, des députés #RDPC, Samuel Robin Mvondo du Dja-et-Lobo, Ngaba Zobo Salome de la Lekié Est.

Membres du gouvernement sous la conduite du PM

Les statistiques

Sous la base du rapport consolidé de la commission nationale de recensement général des votes, la participation au scrutin du 9 février se présente ainsi :
– inscrits : 6 900 928
– Votants : 3 021 947
– Abstentions : 3 878 981
– Taux de participation : 43, 79%
– Bulletins nuls : 79 753
– Suffrages valablement exprimés : 2 942 194.
Le nombre de sièges par parti politique est décliné ainsi qu’il suit :
– RDPC: 139
– UNDP: 07
– SDF: 05
– PCRN: 05
– UDC: 04
– FSNC: 03
– MDR: 02
– UMS: 02

Analyse des données

Il ressort de ces chiffres, en attendant la reprise du scrutin dans certaines circonscriptions, que 28 sièges sont occupés par les partis de l’opposition. Le RDPC fait du 100% au Sud et à l’Est. En attendant les résultats du Lebialem dans le Sud-Ouest, tous les nouveaux élus de cette région sont issus du parti des flammes. Dans les autres région l’opposition partage les sièges qui étaient en jeu :
– Adamaoua : 4 sièges pour les partis d’opposition
– Nord : 4 sièges pour les partis d’opposition
– Extrême-Nord : 4 sièges pour les partis de l’opposition
– Littoral : 5 sièges pour les partis de l’opposition
– Ouest : 6 sièges pour les partis de l’opposition
– Centre : 3 sièges pour les partis de l’opposition
– Nord-Ouest : 2 sièges pour les partis de l’opposition
L’UPC perd tous ses élus. Les sièges que le parti du crabe occupait (dans le Nyong-et-Ekellé), reviennent au PCRN de Cabral Libii. UNDP gagne deux sièges de plus et le MDR, un de plus que la législature passée. Les « bleus », le PCRN et le FSNC de Issa Tchiroma Bakary gagnent respectivement 5 et 3 élus. De six partis politiques à la IXe législature, l’Assemblée nationale compte pour les cinq prochaines années huit formations politiques.

Satisfaction du Conseil constitutionnel

Lors de cette audience solennelle de proclamation des résultats des législatives, Clément Atangana a salué la sérénité, la transparence et la liberté qui ont marqué le déroulement du processus du 9 février 2020. « Malgré le taux de participation modéré, je saisis cette opportunité pour exprimer la satisfaction du Conseil pour cette réussite » a-t-il déclaré. Le président de la haute juridiction a également tiré un coup de chapeau à tous les acteurs du processus pour leur implication et professionnalisme remarquables. Par exemple, ELECAM, MINAT, observateurs électoraux, candidats et hommes des médias.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.