#FocusSurLesExamens Comptabilité Tle Tech – 15 Mai 2020

THEME : LA PRÉVISION ET GESTION BUDGÉTAIRE

Titre de la Leçon : LE BUDGET DE SYNTHÈSE

INTRODUCTION :

         La nécessité d’une vue d’ensemble, condition sine qua non pour une bonne appréciation de la faisabilité des actions et activités prévues à travers les différents budgets et la vérification du respect de l’équilibre financier pour l’année à venir, conduit à l’élaboration du budget de synthèse : le budget de trésorerie, le compte de résultat prévisionnel, le bilan prévisionnel.

I. GESTION BUDGETAIRE DE LA TRÉSORERIE

Le budget de trésorerie fait la récapitulation des flux financiers (recettes et dépenses) provenant des autres budgets. Etabli pour une période annuelle, il est divisé en sous périodes mensuelles afin de rendre possible la détermination de la situation de la trésorerie prévisionnelle de chaque mois. Cette manière de procéder a pour but de permettre aux dirigeants d’envisager les mesures à prendre (par exemple escompte des effets, sollicitation d’un découvert ou concours bancaire, aménagement de la durée des crédits accordés aux clients, négociation des crédits fournisseurs…) pour éviter les cessations de paiement pendant les mois de restrictions ou de laisser improductifs les excédents pendant les mois d’aisance financière.

  • Les prévisions de la trésorerie

Faire les prévisions de la trésorerie consiste à prévoir les encaissements et les décaissements  et à déduire la situation de la trésorerie mois par mois.

  • Prévision des encaissements

Les encaissements attendus peuvent résulter des opérations d’exploitation (vente des marchandises, de produits ou de services TTC), des opérations en capital (apports en numéraire, émission de nouveaux emprunts…) ou des opérations exceptionnelles (cessions d’immobilisations,…).

Ces opérations génératrices des recettes peuvent :

  • Avoir été réalisées durant les périodes antérieures. On peut citer, entre autres, le règlement des créances clients, le remboursement des prêts, des dépôts et cautionnements à l’entreprise (les montants de ces opérations figurent dans le bilan initial) ;
  • être réalisées durant la période. C’est le cas :
  • des ventes au comptant des marchandises, des produits, des services des immobilisations, etc…
  • de l’augmentation du capital par émission d’actions nouvelles en numéraire libérées pendant la période ;
  • de l’émission des emprunts ;
  • de la négociation des effets de commerce.

Le décalage généralement observé entre la date de la réalisation des ventes et la date de leur règlement conduit très souvent à la conception d’un tableau d’analyse des encaissements des ventes.

  • Prévision des décaissements

Comme les encaissements, les décaissements prévus proviennent des opérations d’exploitation (achats de marchandises, de matières, de service TTC, paiement des charges salariales, financières, des impôts et taxes), des opérations en capital (distribution de dividendes, diminution du capital, remboursement des emprunts…) ou des opérations exceptionnelles (acquisition des immobilisations, prêts consentis, placement de fonds…)

Ces opérations engendrant des décaissements peuvent :

  • avoir été réalisées durant les périodes précédentes (paiement des dettes fournisseurs, paiement des annuités des emprunts, remboursement des dépôts et cautionnements par l’entreprise, versement des dividendes) ;
  • être réalisées durant la période. Il en est ainsi des achats de marchandises, de matières, de services, des éléments d’actif ayant fait l’objet d’un règlement, des charges sociales, fiscales, financières et diverses réglées, des paiements de la TVA due, des prêts consentis, etc…

La complexité du calcul de la TVA due conduit à l’établissement d’un tableau de calcul de la TVA à décaisser appelé budget de TVA.

  • Présentation du budget de trésorerie

Le budget de trésorerie comporte trois grandes parties qui peuvent être présentées dans un seul tableau ou séparément dans trois tableaux.

      1.2.1 Présentation dans trois tableaux.

Les trois tableaux constituant le budget de trésorerie sont :

  • le tableau des encaissements encore appelé budget des encaissements ou budget des recettes ou entrées de trésorerie (Caisse, Banque, C.C.P).
Eléments J F M A M J J A S O N D
RECETTES DES OPERATIONS D’EXPLOITATION

–    Ventes au comptant

–    Règlements des clients en espèce

–    Règlements des clients par chèque

–    Règlements des clients par effets escomptables

–    Encaissement des effets

–    Etc…

RECETTES DES OPERATIONS EN CAPITAL

–    Apports en capital

–    Emprunts à plus d’un an

–    Autres recettes (subventions…)

–    Etc…

RECETTES DES OPERATIONS EXCEPTIONNELLES

–    Cessions d’éléments d’actif

–    Remboursements des prêts

–    Remboursements des dépôts et cautionnements à l’entreprise

–    Encaissement des dividendes

–    Encaissement des produits financiers

–    Etc…

                       
TOTAL DES RECETTES                        

 

  • Le tableau des décaissements ou budget des décaissements ou budget des dépenses ou de sorties de trésorerie.
Eléments J F M A M J J A S O N D
DÉPENSES DES OPERATIONS D’EXPLOITATION

–    Achats au comptant

–    Règlements des fournisseurs  en espèce

–    Règlements des fournisseurs par chèque

–    Effets à payer

–    Règlements des autres charges d’exploitation (salaires, loyers, impôts et taxes, services extérieurs, charges financières…)

–    Etc…

DEPENSES DES OPERATIONS EN CAPITAL

–    Diminution (remboursement) du capital

–    Paiements des dividendes

–    Remboursements d’emprunts.

–    Etc…

DEPENSES SUR DES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

–    Acquisitions des immobilisations

–    prêts consentis

–    dépôts et cautionnements effectués

–    Etc…

                       
TOTAL DES DEPENSES                        

 

  • Le tableau de la situation de la trésorerie ou budget de trésorerie proprement dit.
Eléments J F M A M J J A S O N D
–    Total des recettes    (1)

–    Total des dépenses  (2)

Solde des flux de la période  (3) = (1) – (2)

Solde au début de la période.   (4)

                       
Solde à la fin de la période    (5) = (4) +/- (3)                        

 

1.2.2. Présentation en un seul tableau

  • Porté dans un seul tableau, le budget de trésorerie se présente comme suit :
Eléments          
–    Ventes au comptant

–    Règlements des clients

–    Règlements des effets à recevoir

–    Apports en capital

–    Emprunts

–    Remboursement des prêts

–    Remboursements des dépôts et cautionnements

–    Autres recettes

……………………………………………..

………………………………………………

         
Total des encaissements (1)          
–    Achats au comptant

–    Règlements des fournisseurs 

–    Effets à payer réglés

–    Règlements des autres charges

–    Diminution du capital

–    Paiements des dividendes

–    Remboursements des emprunts

–    Acquisitions des immobilisations

–    Prêts consentis

–    Diverses  dépenses

……………………………………………..

………………………………………………

         
Total des décaissements (2)          
Solde ou différence (recettes – dépenses)  (3) = (1) – (2)

Reprise solde au début du mois   (4)

         
Solde à la fin du mois  (5) = (4) +/- (3)          

 

 

II. LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS :

COMPTE DE RÉSULTAT ET BILAN

Aussi appelés budget général, le compte de résultat prévisionnel et le bilan prévisionnel font la synthèse des prévisions. Leur but est de vérifier la cohésion du système budgétaire et le respect des grands équilibres.

  • Le compte de résultat prévisionnel

En reprenant les charges et les produits estimés dans les différents budgets, le compte de résultat prévisionnel fait apparaître le résultat de la période future.

Il peut être présenté de plusieurs façons :

  • sous la forme du compte de résultat traditionnel (normalisé) avec calcul des Soldes Intermédiaires de Gestion ;
  • sous la forme du tableau d’exploitation fonctionnel avec des différentes marges par fonction avant le résultat prévisionnel.

Le Bilan prévisionnel

           Le Bilan prévisionnel est l’ultime état financier qui a pour but d’apprécier les conséquences des actions prévues sur la structure financière de l’entreprise à l’exercice futur.

           Il représente la situation probable du patrimoine à la fin de l’année à venir. Ses postes sont déterminés à partir du bilan dressé à la fin de l’exercice précédent compte tenu des variations en augmentation ou en diminution prévues dans les différents budgets de l’exercice futur.

 

EXEMPLE D’APPLICATION

Le bilan simplifié de l’entité « GSK CONSULTING » au 31/12/2018  se présente ainsi :

ACTIF BRUT A & P NET PASSIF NET
matériel 525  000 95 000 430 000 Capital 400 000
Matières premières 25 300 25 300 Prime d’émission 45 000
Clients 72 000 –        72 000 Réserves légale 38 000
Clients EAR 58 000 –        58 000 Autres r&serves 17 000
        Résultat net 57 000
Valeurs mobilières de placement 3 000 3 000 Emprunts 30 800
Disponibilités 25 000 25 000 fournisseurs 17 300
        Dettes fiscales et sociales 8 200
Total 708 300 95 000 613 300 Total 613 300

 

Jusqu’au 31/12/2017, l’entreprise réglait ses fournisseurs selon ses disponibilités et seuls les « clients réguliers et solvables » obtenaient un délai de paiement. Pour mettre en place une gestion plus efficace de la trésorerie, l’entreprise a décidé de faire une gestion prévisionnelle budgétaire de sa trésorerie pour le 1er trimestre de l’année 2019. Pour se faire, elle a prise les dispositions suivantes :

Règlements des clients

  • 2/3 au complant
  • 1/3 à 30 jours fin de mois

 Paiement des fournisseurs

  • La moitié au comptant
  • La moitié à 30 jours fin de mois

 

  • Augmentation du capital en numéraire: 100 000F en janvier 2019, libération de 50% en janvier et le reste en Mars. Prime d’émission perçue 40 000F.

           Afin de mesurer très rapidement les effets de cette nouvelle politique, l’entreprise a décidé :

  • D’encaisser immédiatement toutes les créances (poste clients) du bilan (janvier)
  • De négocier les lettres de change du bilan en janvier de 30 000 F
  • De régler les dettes fournisseurs du bilan (janvier)

 

  • Les renseignements suivants vous sont communiqués :
  • Le poste du bilan « dettes fiscales et sociales » comprend pour 2 800 F de charges sociales dues au titre des salaires de décembre 2018 et exigible le 15 janvier 2019 (dernier délai). Le reste du poste représente la TVA à décaisser au titre du mois de décembre 2018 (à régler au plus tard le 15 janvier 2019). Le taux de la TVA est de 19,25 %.
  • Les salaires sont réglés au personnel le 28 de chaque mois ;
  • Les charges sociales sont réglées le 15 du mois suivant ;
  • Les charges de production représentent 10 % du chiffre d’affaires HT et sont réglées le mois même (pas de TVA) ;
  • Les charges diverses sont réglées le mois même ;
  • L’investissement sera réglé pour moitié au comptant, pour moitié le mois suivant ;
  • Les emprunts seront remboursés pour moitié en février 2019 ;
  • Le Stock initial et le stock final des produits finis sont chiffrés à 10 000F l’unité ;
  • Le stock final des matières premières (à déterminer)
  • Quantité des produits vendus : 92 unités
  • Le résultat au 31/12/2018 sera mis en autres réserves à hauteur de 7 000 F, les 50 000 F restant étant distribués aux associés en mars 2019.

– Production de la période : 100 unités

  • Consommation des matières premières …….490 000

 

  • L’entité a prévue pour le premier trimestre 2019 :
Eléments Janvier Février Mars
Chiffre d’affaires HT

Achats mat. 1ère  HT

Salaires bruts

Charges sociales

Dotations aux amorts.

Charges diverses HT

Investissement HT

280 000

200 000

12 000

5 000

3 000

14 000

320 000

       220 000

12   000

5 000

3 000

14 000

12   00

320 000

                244 000

12 000

5 000

3 000

14 000

 

 

TRAVAIL A FAIRE :

  • Présenter le budget de TVA
  • Présenter le budget de trésorerie (en trois tableaux)
  • Présenter le compte de résultat et le bilan prévisionnel au 31/03/2019

 

SOLUTION DE L’APPLICATION

  • BUDGET DE TVA
Elément Janvier Février Mars Bilan
*TVA facturée sur ventes 53.900 61.600 61.600
Total TVA facturée 53.900 61.600 61.600
*TVA récupérable sur :

– Achats de matières premières

– Charges diverses

– Investissement

 

38.500

2.695

 

42.350

2.695

2.310

 

46.970

2.695

Total TVA récupérable 41.195 47.355 49.665  
TVA Due TVA à payer 12.705 14.245 11.935  
Credit de TVA  
Décaissement  de la TVA à payer 5.400 12.705 14.245 11.935

BUDGET DES ENCAISSEMENTS, DÉCAISSEMENT ET DE TRÉSORERIE

 

  • BUDGET DES ENCAISSEMENTS
Mois

Eléments

Montants Janvier Février Mars Bilan
*Ventes        Janvier

                      Février

                      Mars

*Clients

*Clients EAR

*Augmentation du capital

*Prime d’émission

333.900

381.600

381.600

72.000

58.000

100.000

40.000

222.600

72.000

30.000

50.000

40.000

111.300

254.400

127.200

254.400

50.000

127.200

28.000

Total 1.367.100 414.600 365.700 431.600 155.200

 

  • BUDGET DES DECAISSEMENTS
Mois

Eléments

Montants Janvier Février Mars Bilan
 

*Achats        Janvier

                      Février

                      Mars

*Salaires nets

*Charges sociales

*Charges diverses

*Investissements

*Emprunts

*Fournisseurs

*Charges de production

*TVA à décaisser

*Résultat      Réserves

                       

                      Dividendes

 

   238.500

262.350

290.970

21.000

17.800

50.085

14.310

30.800

17.300

92.000

44.285

7.000

 

50.000

119.250

7.000

2.800

16.695

17.300

28.000

5.400

 

 

119.250

131.175

7.000

5.000

16.695

7.155

15.400

32.000

12.705

 

 

 

131.175

145.485

7.000

5.000

16.695

7.155

32.000

14.245

 

50.000

 

145.485

5.000

15.400

11.935

7.000

 

Total 1.136.400 196.445 346.380 408.755 184.820

 

  • BUDGET DE TRÉSORERIE
Elément Janvier Février Mars Bilan
Trésorerie initiale (1) 25.000 243.155 262.475 285.320
Total Encaissements  (2)

Total Décaissements  (3)

414.600

196.445

365.700

346.380

431.600

408.755

 
Solde (4)

(4) = (2) – (3)

218.155 19.320 22.845  
Trésorerie Finale (5)

(5) = (1) +/- (4)

243.155 262.475 285.320  

 

  • Compte de résultat et le bilan prévisionnel au 31/03/2019
  • Compte de résultat prévisionnel
Eléments Montants  

 

 

v Produits :

– Ventes

– Variation de stocks des produits finis

 

920.000

80.000

Total des produits 1000.000
v Charges :

*Achats de matières premières

*D°S de matière première

*Charges personnelle (salaire net)

*Charges sociales (5000×3)

*Charges diverses

*Charges de production

*Dotations aux amortissements

 

664.000

-174.000

21.000

15.000

42.000

92.000

9.000

Total des charges 669.000
Résultat (bénéficiaire) 331.000

 

  • Bilan prévisionnel
Actif Montants Passif Montants
Bruts Amorts. Nets
Matériel

Matières premières

Produits finis

Clients

Client EAR

Valeurs Mob. De place.

Disponibilités

537.000

199.300

80.000

127.200

28.000

3.000

285.300

104.000

433.000

199.300

80.000

127.200

28.000

3.000

285.300

Capital

Prime d’émission

Reserve légale

Autres réserves

Résultat

Emprunts

Fournisseurs

Dette fiscale et sociales

500.000

85.000

38.000

24.000

331.000

15.400

145.485

16.935

 

 

Totaux 1.259.820 104.000 1.155.820 Total 1.155.820

 

Calculs annexes :

* Matières premières

SI = 25300

SF = SI + achats – Consommations

      = 25.300 + 664.000 – 490.000

SF = 199.300 F

D°S MP = SI – SF

              = 25.300 – 199.300

S MP = – 174.000 F

 

 

   * Produits finis :

D°S PF = SF – SI

SFQté = SI + Qtés Produites – Sorties (Qtés vendues)

          = 0 + 100 – 92

SFQté =  8 unités

SF en valeur = 8 x 10 000

SF en valeur = 80.000 F

D°S PF = SF – SI

            = 80.000 – 0

D°S PF = 80.000 F

 

 

MATÉRIEL

Montant Brut : 525 000 + 12 000 = 537 000

Cumul des Amortissements : 95 000 + 9 000 = 104 000

Montant net : 537 000 – 104 000 = 433 000

 

 

Capital : 400 000 + 100 000 = 500 000

Prime d’émission : 45 000 + 40 000 = 85 000

Autres réserves : 17 000 + 7 000 = 24 000

Dettes fiscales et sociales : 5 000 + 11 935 = 16 935

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.