CHAN 2021 : Faut-il s’inquiéter de la forme des Lions A’

Samedi 10 Octobre 2020, au stade Omnisport de Yaoundé. Les Lions Indomptables A’ sont à 97 jours soit 3 mois et 5 jours de leur match d’ouverture du Championnat d’Afrique des Nations contre le Zimbabwe.  Après une défaite face à la Panthère du NDE et un match nul face au Soudan du Sud, les Lions Indomptables A’ ne rassurent pas.

Ils n’étaient que 8,7% qui avaient prédit un match nul sur le compte Twitter de la Cameroon Radio Television (Crtv) avant le coup d’envoi de la rencontre amicale entre le Cameroun et le Soudan du Sud. Un Soudan du Sud battu quelques jours plus tôt par PWD de Bamenda (3-0) tandis que les Lions A’ perdaient 0-1 face à la Panthère du NDE. La faute à des joueurs inactifs, se défend l’entraineur des Lions, Yves Clément Arroga.

Pourtant sur le terrain, les fauves n’étaient pas si maladroits, face à des soudanais du Sud, téméraires, et décidés à bloquer les offensives camerounaises, sans parler de leur pénalty manqué et de quelques face à face vendangés devant le portier camerounais Dande Junior.  En face, le coach du Soudan du Sud est aussi camerounais. Cyprien Ashu Besong avait lui aussi à cœur de démontrer son savoir-faire devant son pays d’origine. Avec succès justement, le Soudan du Sud arrache un nul (0-0) face au Cameroun. Un résultat qui peut s’avérer peu flatteur pour nos lions, mais plusieurs paramètres pourront être pris en compte, notamment le manque de compétitions des acteurs, le report de la compétition et par-dessus-tout, l’absence d’un public galvaniseur.

De Janvier à fin février 2020, les Lions A’ avaient déjà livré 7 rencontres amicales qui les préparaient alors au CHAN initialement prévu en Avril. Dans cette expédition-là, les lions avaient remporté 5 rencontres et fait deux matches nuls.

La défaite face à Panthère et le nul face au Soudan du Sud sonnent comme un réveil urgent pour l’équipe de vite se reprendre en main. En attendant l’issue du deuxième match face au Soudan du Sud le 13 Octobre et à l’éventuelle reprise du championnat d’élite (retardé par des éternelles querelles entre la fédération, la ligue et certains clubs), il y’a lieu d’espérer de cette équipe qui affiche de belles ambitions et une bonne cohésion dans les différentes phases de jeu.

DANIA EBONGUE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.