#Conaroute: maturer les projets routiers

C’est l’une des principales conclusions des deux exposés de la 23ème session du Conseil national de la route présidée ce 10 novembre 2020 par le Premier ministre Joseph Dion Ngute.

 

«La maturation des projets routiers, clé de voûte de la stratégie de développement des infrastructures routières au Cameroun ». C’est le thème de la 23e session du Conseil national de la route tenue ce mardi par visioconférence, pour la première fois sous la conduite du Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

Deux exposés ont meublé les échanges. Ils ont été présentés par les ministres des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi et des Marchés publics, Ibrahim Talba Malla. Il en ressort des avancées remarquables, mais actions à parfaire pour faciliter la circulation des personnes et l’écoulement des marchandises au Cameroun.

Bilan

Au rang du bilan positif, l’on retient:
-La sécurisation du processus d’obtention du permis de conduire;
– la réception de nombreux ouvrages comme le 2e pont sur le Wouri, le pont sur la Sanaga, Natchigal;

– La modernisation du dispositif de contractualisation des projets routiers.

Cependant, le Premier ministre, souligne que certains chantiers rencontrent des problèmes dans leur exécution. Il s’agit surtout de:
Autoroute Yaoundé-Douala,
– Autoroute Yaoundé-Nsimalen,
Mora-Dabanga-Kousseri,
– Sangmelima-Ouesso.

Pesanteurs

Parmi les griefs relevés, le faible niveau de maturation des projets, la lourdeur et la maîtrise approximative des procédures de contractualisation et les contraintes liées à la mobilisation des financements. Il faut noter la trésorière générale est très sollicitée pour faire face aux crises multiformes au Cameroun. Face à ces pesanteurs, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi a soutenu que « les études techniques sont au cœur du processus de maturation des projets routiers ». Quant au ministre des Marchés publics, Ibrahim Talba Malla, propose « l’ingénierie de contractualisation dans le cycle de vie des projets routiers ».

La dernière session du Conseil national de la route remonte au 24 mai 2018.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.