Cameroun-UE : Près de 3 milliards de FCFA pour la 3ème Facilité de Coopération Technique

Le Ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey a présidé le 1er décembre 2020 à Yaoundé, la cérémonie de signature de la convention de financement de la troisième Facilité de Coopération Technique (FCT) entre la République du Cameroun et l’Union-Européenne.

Près de 3 milliards de FCFA, ces fonds apportés par le Cameroun (près d’un milliard FCFA) et par l’Union Européenne (2 milliards de FCFA), vont également contribuer à la poursuite des activités du programme FED.

La durée la convention de financement de la troisième facilité de coopération technique du 11e Fonds européen de développement (FED) est de cinq ans. Il va contribuer à améliorer les conditions de vies des populations camerounaises, à travers le développement économique inclusif, la diminution de la pauvreté et le renforcement de la gouvernance.

Pour Alamine Ousmane Mey, ce programme qui rejoint la Stratégie nationale de développement 2030 (SND 30), va contribuer à l’approfondissement de la rationalisation des choix budgétaires dans un contexte macro-économique difficile. Et de l’avis de Sébastien Bergeon, cet instrument permettra un travail de préparation et d’études afin de s’assurer que les projets visent juste et répondent à des besoins mesurés. Plus clairement, il s’agira de « renforcer les capacités et de former les acteurs de la coopération UE- Cameroun, dans les domaines d’intérêts stratégiques tel que l’Accord de Partenariat économique ou le plan d’investissement externe. C’est aussi un important outil de préparation et d’étude afin de s’assurer que nos projets sont appropriés et répondent à des besoins mesurés. Dans le cadre du plan d’investissement externe, cela permettra de faciliter la constitution des dossiers de mixage prêts-dons (blending), un instrument phare de l’action extérieure de l’Union Européenne», a indiqué Sébastien Bergeon, le chargé d’affaires de l’Union Européenne.

 

Origine de la convention

Alors que Avec l’Accord de partenariat ACP-UE dont les négociations du prochain accord sont en phase terminale, arrive à terme, le Cameroun entend inscrire la 3ème Facilité dans la continuité de sa devancière. Le gouvernement camerounais veut aussi travailler à l’amélioration des conditions de vie des populations, l’atteinte de cet objectif passant notamment par un développement économique inclusif, la réduction de la pauvreté et le renforcement de la bonne gouvernance.

Pour cela, la 3ème Facilité du 11ème FED s’articule autour d’axes majeurs: «le renforcement des capacités de l’ordonnateur national, des ministères techniques, du secteur privé et des autres camerounais dans l’identification, la conception, la mise en œuvre, le suivi et la coordination des interventions réalisées au Cameroun par le biais des différents instruments de l’Union européenne», ont précisé les parties prenantes. Le programme, qui couvre la période 2021-2026, «confère à la maturation des projets un rôle primordial dans le cadre du renforcement des capacités de préparation du budget de l’État, et contribue à la rationalisation des choix budgétaires dans un contexte macro-économique difficile», a fait valoir Alamine Ousmane Mey.

La cérémonie de signature de la convention de financement de la 3ème Facilité du 11ème FED, a également été l’occasion de faire le bilan de la 2ème Facilité qui prend fin en juin 2021. «Diverses initiatives financées et portées par les maitres-d ’œuvre eux-mêmes, ont globalement permis aux administrations et autres acteurs, de renforcer leur expérience pratique de la maturation des projets d’investissement, aboutissant ainsi au financement ou la bancarisation en mode blending de certains d’entre eux», s’est  félicité, Alamine Ousmane Mey, l’ordonnateur national du FED.

Danielle Mouadoume B.

Danielle Mouadoume

Laisser de bonnes traces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.