Chan2020 : les hôpitaux prêts à toute éventualité

À Yaoundé, les différentes structures hospitalières de la ville disposent du personnel et du matériel adéquat pour réagir en cas de besoin.

Avec l’affluence que connaîtra la ville durant les trois semaines à venir, l’aspect sanitaire n’est pas à négliger. Un incident (maladie, accident…) pourrait en effet survenir de façon subite. Que ce soit dans les cliniques privées ou les hôpitaux publics de référence, la prise en charge sera effective.

Localisation

Aux environs des stades d’Olembe et Omnisports, plusieurs structures sanitaires de référence sont disponibles. C’est le cas à Ngousso avec l’hôpital Général, ou encore l’hôpital Gynéco-obstétrique et pédiatrique. Ici, les hôtes de la capitale auront accès à des soins spécifiques, que ce soit en médecine générale ou particulièrement pour les enfants. Ceci à toute heure.

Au quartier Fouda, deux cliniques privées proposent divers services. Le centre médical La Cathédrale, accessible sans rendez-vous et ouvert jusqu’à 21h en semaine et 16h le samedi. Il offre des soins en cardiologie, endoscopie, gastro-entérologie etc, et dispose d’un plateau technique et d’un service d’imagerie médicale de pointe. La fondation médicale Fouda, propose également divers services. Elle est aussi accessible sans rendez-vous.

Gestion des urgences

Le Cury (Centre des urgences de Yaoundé), adjacent à l’hôpital Central, s’occupe exclusivement des personnes dont le prognostic vital est engagé. C’est donc la meilleure adresse lorsqu’on fait face à un cas d’infarctus du myocarde, ou encore de grave accident.

Vanessa Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.