Minpostel: booster les entreprises du digital

La ministre Minette Libom Li Likeng exhorte les entreprises à développer l’industrie locale du numérique. C’était lors d’une visioconférence réunissant les responsables centraux et déconcentrés de ce département ministériel ce 18 janvier 2021.

 

« L’entreprenariat numérique: attentes, acteurs et atouts pour l’émergence du Cameroun ». C’est sur ce thème que les responsables des services centraux et déconcentrés du ministère des Postes et télécommunications ont échangé par visioconférence ce lundi. Autour de la ministre Minette Libom Li Likeng, il y avait aussi des experts du numérique pour outiller les chefs d’entreprise et autres PME sur les opportunités offertes par les TIC dans presque tous les domaines.

Entreprenariat  numérique

Selon la ministre des Postes et télécommunications, le digital permet de lutter contre la pauvreté et le chômage en milieu jeunes. « Il faudra également s’efforcer d’atteindre un taux de croissance de 8% en procédant à une transformation structurelle de notre économie » a-t-elle indiqué conformément au cap fixé par le chef de l’Etat. Pour Minette Libom Li Likeng, « En plein essor, l’économie numérique est un secteur stratégique de l’économie et sa contribution à la croissance des Etats est non négligeable ». Dans ce sens, le numérique jouera donc sa partition dans la Stratégie Nationale de Développement à l’horizon 2030.

Atouts du digital

Au Cameroun, la Minpostel a relevé que secteur du digital offre de nombreuses opportunités. Notamment dans les domaines tels que:
– le développement et l’offre des services numériques pour les différents secteurs de l’économie réelle et celle du savoir,
– la transformation digitale des entreprises et celle de la société,
– l’offre des services postaux de qualité,
– l’amélioration des services d’interconnexion.

Encourager les innovations

La stratégie du gouvernement vise à offrir aux startups innovantes, la possibilité de lancer et de développer leurs idées, de manière à contribuer à la transition digitale du Cameroun. Il est également question  de susciter chez les jeunes, l’esprit de créativité afin d’accroître la production et l’offre des contenus numériques. Ces travaux s’achèvent ce 19 janvier 2021 par des recommandations allant dans le sens de la vulgarisation de l’économie numérique au Cameroun.

Par ailleurs, la ministre des Postes et télécommunications et sa suite ont visité ce lundi, le Centre pour le développement de l’économie numérique au Cameroun (CDIC) logé au quartier Bastos à Yaoundé.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.