La reprise du foot au Cameroun ce samedi  

Tout est fin prêt pour la reprise des deux niveaux du championnat professionnel ce week-end. Le gouvernement appuie l’équipe actuelle de la Fecafoot.

 

La fédération camerounais de football a programmé deux matchs ce samedi au stade Omnisport Ahmadou Ahidjo. Renaissance de Ngoumou accueille ainsi AS Matelots de Douala à 15h. A 17h, Yaoundé FC rencontrera le champion du Cameroun PWD de Bamenda. Le premier match marque la reprise de la Ligue 2. Le second match inaugure la saison de Ligue 1. Les autres matches suivront le week-end suivant. La Fecafoot respecte ainsi le chronogramme annoncé à l’issue de la réunion avec les présidents des clubs de Ligue 1 et de ligue 2. La fédération doit publier ce jeudi les règlements et calendriers complets des deux championnats. L’option pour des championnats à deux poules doit permettre de boucler la saison en fin juin.

Un championnat sans la LFPC

Il apparait ainsi clairement que les championnats seront organisés cette année par l’administration de la Fédération. S’exprimant dans le magazine Dimanche Midi de la CRTV, le président de la Fecafoot a expliqué. Pour Seidou Mbombo Njoya, “les membres de la ligue de football professionnel du Cameroun ont prononcé sa dissolution“. Il fait savoir que la reconstruction de cette ligue doit précéder sa remise en marche. La participation des 25 des 35 présidents de club à la réunion du 16 février dernier à la Fecafoot montrent bien que ces derniers ont rejoint le train de la reprise. La Fecafoot a aussi pris le soin de s’assurer du soutien de la FIFA. L’État a aussi mobilisé les stades. La subvention habituelle devrait suivre.

Le gouvernement soutient la reprise

 

Le gouvernement accompagne cette reprise du championnat professionnel. Le 10 février dernier, le Président Paul Biya avait demandé aux instances du football de se ressaisir. Plusieurs correspondances officielles attestent de la nouvelle option gouvernementale. A 11 mois de la CAN2021, la priorité est la reprise des compétions du football. Le gouvernement se positionne aussi du côté des instances mondiales du football. Le ministre de l’administration territoriale s’appuie justement sur la FiFA pour conclure que  « les championnats professionnels (…) se dérouleront conformément au chronogramme de Seidou Mbombo Njoya. Paul Atanga Nji demande ainsi aux autorités administratives de” ne tolérer aucune entrave (..) quelque soit le rang social des contrevenants.”

Elvis Mbimba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.