Martin Paul Mindjos, président de la CAPEF

Le Président de la république a nommé Martin Paul Mindjos ce mercredi au poste de président de la Chambre d’agriculture, des pêches, de l’élevage et des forêts. Le Chef de l’État a choisi un ingénieur agronome pour présider cette chambre consulaire. Martin Paul Mindjos était Directeur des études, des programmes et de la coopération au ministère de l’agriculture et du développement rural. Il n’est revenu dans son administration d’origine que l’année précédente. Il avait passé une décennie au ministère de l’industrie des mines et du développement technologique, occupant ainsi plusieurs fonctions. Martin Paul Mindjos a été notamment chef de la cellule des normes et de la certification. Il dirige ensuite la division de la normalisation et de la qualité avant de devenir directeur de l’industrie.

Martin Paul Mindjos doit relancer la CAPEF

 

La chambre d’agriculture était orpheline depuis cinq mois. Son précédent président n’a fait que quatre mois à la tête de la chambre avant son décès le 23 septembre dernier. Martin Paul Mindjos doit moderniser un chambre consulaire qu’il a connu. Aujourd’hui âgé de 54 ans, il a fait deux ans à la CAPEF au début de sa carrière. Il occupait alors la fonction de Directeur des Études et des Projets.  Créée en 1955, la CAPEF représente les intérêts des agriculteurs, des éleveurs, des pécheurs et des forestiers. Elle doit aussi organiser les professions et assurer la promotion des produits. La mise en œuvre de sa réorganisation de 2016 est loin d’être achevée.

Un autre fils de l’Est

Le nouveau président connait bien son prédécesseur à la CAPEF. Comme Joseph Roland Matta, il est également un  fils du département de la Boumba et Ngoko. M. Mindjos assume en effet depuis longtemps les fonctions de chargé de mission n°1 du RDPC dans ce département. Son patronyme rappelle également une figure historique de cette unité administrative. Martin Mindjos a été Vice-président de l’Assemblée Nationale du Cameroun. Après René Gobe de Doumé, Philemon Adjibolo de Batouri, Janvier Mongui Sossomba de Dimako et Joseph Roland Matta de Yokadouma, une autre personnalité de la région de l’Est va diriger la chambre d’agriculture.
Elvis Mbimba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.