Douala: vaste campagne d’assainissement urbain

Face à la recrudescence du désordre urbain, la mairie de la ville de la région du Littoral annonce le toilettage des trottoirs, chaussées et autres espaces publics.

 

Embellir la capitale économique en la nettoyant de ceux qui encombrent les trottoirs ou la voie publique. Tel est l’objectif de la campagne d’assainissement urbain que s’apprête à lancer le maire de ville de Douala, Mbassa. Pour beaucoup de jeunes vendeurs ambulants, exposer des marchandises, parfois des produits de consommation est devenue un sport favori. D’où le combat du maire de la ville à redonner à Douala, l’image d’une capitale économique digne de ce nom où les populations respectent les valeurs citoyennes et ne se dressent contre les autorités compétentes.

Cibles de l’opération

Malgré la sensibilisation régulière de la mairie de la ville de Douala à des comportements civiques, certains vendeurs ambulants ou stables occupent de manière anarchique des espaces interdits. Vendeurs de chaussures ou de produits alimentaires, coiffeurs, restaurateurs, agents de vente des crédits de communication ou de transfert d’argent, tous ou presque prennent d’assaut les trottoirs voire la chaussée dans les différents marchés et quartiers de la ville. Par exemple, à New-Bell, marché central, Ange Raphaël, carrefour Yassa, Ndokoti ou à Bépanda, les usagers se marchent presque dessus par endroits dans un environnement insalubre et embouteillé. Tout cela favorise la montée du vol et autres agressions. En effet, de jour comme de nuit, ils jouent au chat et à la souris avec la police municipale.

En attendant, le début de cette opération d’assainissement urbain, le maire de la ville de Douala invite les uns et les autres à se mettre en règle sous peine des sanctions et des conséquences fâcheuses le moment venu.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.