Pâques 2021: garder la foi pour triompher des crises

Le Rev. Wepngong Samuel Jab exhorte les fidèles de l’Eglise Baptiste Bethel d’Etoudi-Yaoundé en cette solennité de la résurrection du Christ, à vaincre la peur et à demeurer fidèles à Dieu.

 

Il n’y a plus de doute pour ceux qui croient en Dieu. Le Christ est ressuscité pour sauver l’humanité de sa nature pécheresse. D’où l’appel du Révérend Wepngong Samuel Jab aux fidèles de l’Eglise Baptiste Bethel d’Etoudi à Yaoundé ce dimanche, à sortir de l’ignorance pour se confier à l’Eternel. Pour l’homme de Dieu, « c’est la peur qui nous éloigne de la face du Seigneur ».

Révérend Wepngong Samuel Jab

Message aux fidèles

« Sortez de l’ignorance, repentez-vous, priez sans cesse, la solution à nos problèmes se trouve en Dieu ». Tel est le fil conducteur de la prédication du Révérend Wepngong Samuel Jab ce dimanche aux fidèles de la Cameroon Batispt Convention, Église Baptiste Bethel d’Etoudi. Ce message est inspiré de l’évangile de Marc au chapitre 16, 1-8 où Jean-Baptiste prêchait le baptême de la repentance afin de mieux préparer la venue du fils de l’Homme.

Prière pour le Cameroun

En ces temps de crises sécuritaire et sanitaire, l’Eglise Baptiste Bethel d’Etoundi a confié le Cameroun à Dieu en vue d’une paix durable. Selon le Révérend Wepngong Samuel Jab, « Quels que soient les problèmes que nous traversons, restons unis dans la prière, car le Seigneur pourvoit des solutions appropriées». Une prière a été également dite pour le repos des âmes des défunts des accidents de la circulation, des victimes des exactions terroristes dans le Nord-Ouest, le Sud-Ouest et l’Extrême-Nord du Cameroun.

Cette fête de Pâques a été célébrée dans le respect des mesures barrières à l’Eglise Baptiste Bethel d’Etoudi-Yaoundé.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.