Turbeculose: le vaccin est à nouveau disponible

Depuis le 22 avril 2021, près de 1 million 590 mille doses du vaccin anti tuberculeux (BCG), ont été reçus par les équipes du Programme Élargi de vaccination. Ceci après plusieurs mois d’indisponibilité.

Le vaccin anti tuberculeux (BCG) a déjà été redistribué dans toutes les formations sanitaires du Cameroun.
Même si il est vrai que la reprise de la vaccination au BCG n’est pas encore effective dans 9 régions, la région du Centre a déjà été complètement couverte. On annonce pour ce week-end, la couverture totale.

La répartition

D’après le Dr Andreas Njoh, Secrétaire adjoint au Pev, la répartition se fera de manière progressive.
En effet, les régions septentrionales ont d’abord reçu une quantité de 204 mille 500 doses. 29 500 pour l’Adamaoua, 111 000 pour l’Extrême-Nord et 64 000 pour le Nord.

Les régions du Centre du Littoral ont eues respectivement 66 500 et 50 500. La région du Nord-Ouest s’en sort avec 31 000, tandis que le Sud-Ouest en a obtenu 29 000. 13 500 doses ont pris le chemin du Sud et 45 000 à l’Ouest.

Rupture consommée

En effet, c’est depuis le mois de mars que les personnes qui désirent faire vacciner leurs enfants n’y arrivent pas. C’est en tout cas ce que révèle une enquête menée par la journaliste Camerounaise Olive Atangana. “Durant cette période de pénurie, il a été conseillé aux parents de ne pas exposer leurs enfants aux maladies contagieuses. Car seul ce vaccin recommandé aux enfants de 0 à 11 mois peut y remédier.”, explique cette journaliste spécialisée dans les questions de santé.

Une hypothèse validée par le Dr Patrick Ndoudoumou, médecin généraliste. Ce dernier précise d’ailleurs que,n
« Le BCG chez l’enfant est fait dans le but de le protéger des formes graves de la tuberculose”.

En rappel, la vaccination est un moyen efficace de protection contre la tuberculose et ses complications. C’est une maladie infectieuse due à une bactérie qui touche directement les poumons.

 

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.