Levée des couleurs: cérémonial d’honneur à la République

Hissé, le drapeau national rappelle à tous, les sacrifices consentis par certains compatriotes pour les valeurs de la République, les honneurs à la patrie et la fierté d’un pays.

 

Au Cameroun comme dans d’autres pays du monde, la levée des couleurs n’est pas anodine. Il s’agit d’un moment symbolique, un rituel qui précède le début du travail dans l’administration ou une cérémonie d’hommages en cas d’un triste événement à portée nationale. Par exemple, le décès héroïque d’une personnalité de la République ou d’un citoyen ordinaire pour la défense de la patrie. À ce moment, le drapeau sera mis en berne. Pour marquer la solennité du moment, le drapeau doit flotter haut afin d’être vu, de manière à dominer l’espace dans lequel il se trouve, sauf en cas deuil national.

Le drapeau du Cameroun…

En quelques mots, il a été adopté le 21 mai 1975, à l’issue de la période fédérale, après le retour à un État unitaire. Le drapeau du Cameroun  est constitué de trois couleurs pleines de sens:
– Le vert représente la forêt équatoriale du Sud Cameroun,
– La bande rouge du milieu symbolise l’unité et le sang du peuple versé pendant la guerre de la décolonisation (guerre du maquis),
– L’étoile jaune est « l’étoile de l’unité »,
– Le jaune représente le soleil et la savane présents du Grand-Nord Cameroun.

Pour les Camerounais, ces trois couleurs sont un symbole de joie, de fierté et d’unité. Compte tenu de cette forte charge symbolique, le drapeau national ne saurait être traîné au sol.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.