SDF: redonner un souffle nouveau au parti

C’est l’une des résolutions de la réunion ordinaire du Comité exécutif national du Social democratic front (SDF) tenue le samedi 8 mai 2021 à Yaoundé.

 

Au terme de la concertation, le Comité exécutif national (NEC) du SDF a jugé recevable le dossier disciplinaire de Joshua Osih introduit par Jean Michel Nincheu. En effet, le 1er Vice-président du SDF a été traduit devant le conseil juridique du parti. Le verdict sera connu dans 3 semaines. Cette réunion ordinaire des hauts cadres du SDF présidée par le Comité exécutif du Social democratic, Ni John Fru Ndi, était également élargie aux élus du parti à savoir les maires, députés et Sénateurs.

Résolutions

Mettre fin aux querelles internes et privilégier l’intérêt du Social democratic front. C’est le ferme engagement des membres Comité Exécutif National de ce parti qui s’appuie sur le rapport de la commission réconciliation. Au sujet de l’affaire Joshua Osih et Jean Michel Nincheu, le NEC s’engage à appliquer l’article 8 alinéa 2 des textes du SDF. Ledit article vise l’exclusion du 1er vice-président du SDF du parti, une plainte déposée par le président régional SDF de la région du Littoral. La réunion du NEC exige également de Joshua Osih, les justificatifs de l’élection présidentielle de 2018. Aussi le NEC appelle-t-il le plaignant à désister et aux militants de respecter les règles régissant la communication du parti.

Par ailleurs, le SDF demande au gouvernement camerounais d’ouvrir une enquête sérieuse sur la gestion des fonds liés à la Covid19.

Augustin Guizanna et @Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.