Covid19 : vacciner 20% de la population avant la Can 2020

Les ministres de la Communication (Mincom), René Emmanuel Sadi, et de la Santé Publique (Minsanté), Manaouda Malachie, ont donné une conférence de presse conjointe ce mercredi à Yaoundé pour présenter la situation actuelle de la vaccination au Cameroun.

 

« Quoique volontaire et facultative, la vaccination de tous et de chacun est une nécessité impérieuse, qui interpelle à la fois le devoir de citoyenneté et de responsabilité de tous ». Un rappel du Mincom, René Emmanuel Sadi, le porte-parole du Gouvernement. Le Cameroun veut en effet figurer au rang des pays qui ont vaincu la pandémie. Et ceci passe par la vaccination, qui va considérablement réduire le taux de contamination au virus.

Seulement, les citoyens continuent d’être réfractaires à l’idée de se faire vacciner. Un ensemble d’idées reçues et fausses rumeurs circule en effet, rendant ainsi réticent un bon nombre. Le gouvernement camerounais entend donc densifier la sensibilisation autour du vaccin anti-covid (lien) pour le bien-être de tous. « Si une troisième vague nous atteignait, avec toutes les variantes qui circulent à présent en occident, cela pourrait encore plus faire mal que la deuxième vague », souligne le Minsanté.

Les chiffres

La vaccination anti-covid est effective au Cameroun depuis avril 2021. Au 11 juin, on comptait :
-70.300 personnes vaccinées pour la première dose
-16.200 personnes qui ont reçu la deuxième dose
-1.000 nouveaux vaccinés par jour
-102 à 112 cas d’effets secondaires mineurs

Sur ce dernier point, le Minsanté précise : « Il s’agit de ceux qui se sont fait vacciner et ont eu une fièvre ou une douleur au point de vaccination. On relève aussi 6 cas graves, dont 3 décès. Mais à l’investigation, aucun fait scientifique n’a relié un de ces cas à la vaccination ».

Au niveau du déploiement, le pays dispose de 244 centres de vaccination ; 575 équipes de vaccination ; 191 superviseurs régionaux ; 191 points focaux de suivi des effets indésirables du vaccin ; plusieurs sites mobiles de vaccination.

Vanessa Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.