CAN de Handball Dames: A la fin, c’est toujours l’Angola qui gagne

La 24ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Handball Seniors Dames s’est achevée ce 18 Juin 2021 au Palais polyvalent des Sports de Yaoundé au Cameroun. Pour la 14ème fois, l’Angola est championne d’Afrique face à des camerounaises tétanisées par l’enjeu, mais consolées par l’organisation réussie de la compétition. Le film de la finale.

Le spectre des finales perdues 

Comme en football, les Lionnes Indomptables du Handball ne font jamais mieux que la médaille d’argent en ce qui concerne les coupes d’Afrique. Comme en Football, Les Lionnes du handball perdent en finale chez elle, face à la Nation la plus titrée, l’Angola ( En 2016, les lionnes du football perdaient face au Nigéria en finale de la Can organisée au Nigéria). Il y’avait donc comme un éternel signe du destin qui planait sur la rencontre Angola-Cameroun ce vendredi.

L’enjeu a primé sur le jeu

La rencontre a commencé logiquement par une nette domination angolaise. La frayeur était totale dans le camp camerounais.  Les Lionnes Indomptables sont menées 4-1 à la 5ème minute, obligeant le staff technique du Cameroun à demander un temps mort précoce. L’enjeu a t-il primé sur le jeu ? Tout porte à croire que oui. Une finale à domicile, devant le public nombreux du palais des sports ( qui est allé bien au-delà des 10% autorisés par la CAHB), et surtout la présence du Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh qui représentait le Président Paul Biya à cette finale.

Cette solennité inhabituelle pour les joueuses camerounaises les emmènent à multiplier les erreurs: passes manquées, réceptions approximatives, imprécisions dans les tirs, et autant de maladresses qui étaient fatalement au bénéfice des angolaises qui savent corriger les erreurs des adversaires.  Score à la mi-temps, Angola 14-Cameroun 07.

L’Angola confirme

La 2ème mi-temps est la jumelle de la première. L’Angola maitrise son sujet et devient championne d’Afrique pour la 14ème fois. Score final, Angola 25-Cameroun 15. Un score logique, 10 buts d’écarts qui sont aussi le symbole de l’écart entre l’Angola et le Cameroun en matière de handball féminin. Les Lionnes indomptables elles, se contentent d’une deuxième place, pour la 4ème fois de leur histoire ( après 1979, 1987 et 2014) devant la Tunisie 3ème à la faveur de sa victoire  22-17 lors du match de classement contre le Congo.

Fin en apothéose

Les trois pays sur le podium: Angola, Cameroun, Tunisie, reçoivent des chèques qui sont loin des chiffres faramineux des autres sports collectifs. La Tunisie, 3ème, reçoit un chèque de 10.000 dollars ( 5.504.000 francs CFA),  le Cameroun, 15.000 dollars ( 8.255.323 francs CFA), et l’Angola 25.000 dollars ( 13.758 872 francs CFA). Côté organisation, malgré les restrictions sanitaires logiques, l’absence d’un véritable public fanatique et quelques erreurs dans la gestion des médias de la part de la CAHB, malgré un certain amateurisme sur certains pans de l’organisation, le Cameroun peut se féliciter de l’organisation de la CAN. Selon le Dr Aremou Mansourou, Président de la Confédération Africaine de Handball,

C’est un coup de maitre

Pour Raymond Lippert Mbita Mvaebeme, Président de la Fédération Camerounaise de Handball,

la qualification des Lionnes pour la finale et la coupe du Monde est la cerise sur le gâteau

d’une compétition qui a connu un éclat médiatique et sympathique chez les camerounais. On retiendra aussi que dans l’équipe type de cette compétition, deux tunisiennes, trois angolaises, une sénégalaise et une camerounaise.

Les meilleures joueuses de la CAN de Handball

La camerounaise Ekoh Karichma qui est sans doute la meilleure joueuse de la compétition côté Cameroun, même si sa finale a quelque peu été laborieuse. On retiendra également les belles performances de Abiabakon Berthe, la gardienne de buts, élue femme du match de la finale, mais aussi d’autres noms tels que Yotchoum Jasmine, Madjoufang Clarisse ou encore Eyenga Djong Claudia, qu’on prendra certainement plaisir à applaudir en Décembre 2021 lors du championnat du monde en Espagne.

DANIA EBONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.