Le bureau exécutif de la COMIFAC reçoit sa feuille de route

Installé le 4 juin par le président en exercice  de la Commission des Forets d’Afrique Centrale, Jules Doret NDONGO, il leur est demandé conformément à l’ODD N°15 de veiller à la gestion durable des forêts, de lutter contre la désertification et la dégradation et de stopper la perte de la biodiversité.

 

Trois messieurs pétris d’expérience auront la charge de conduire les destinées de la COMIFAC pour les quatre prochaines années. Choix résultant d’un processus de recrutement minutieux conduit par un cabinet indépendant et entériné par le Conseil des ministres en sa session extraordinaire du 15 avril 2021.

Les missions de la nouvelle équipe

A cette nouvelle équipe, le président en exercice de la Commission a donné 8 principales missions :

  • L’élaboration du plan de travail annuel (PTA) 2021 eu Secrétariat exécutif de la COMIFAC
  • Le suivi de la déclinaison du Plan d’opérations du Plan de Convergence (POPC) de la COMIFAC au niveau de chaque pays membre
  • La préparation de la participation de la COMIFAC et ses pays membres aux négociations internationales (COP 15 en octobre 2021, COP 26 en novembre 2021, Congrès mondial de l’UICN en septembre 2021, Symposium sur les Forêts tropicales de Berlin en septembre 2021,…)
  • Le recrutement du personnel technique et appui
  • Le suivi offensif du paiement des contributions égalitaires par les pays membres
  • L’élaboration de nouveaux projets à soumettre aux bailleurs de fonds
  • La redynamisation des multiples partenaires de la COMIFAC
  • Le renforcement du respect et de l’aura dont bénéficie l’organisation au niveau international

Le nouveau personnel statutaire

Hervé Martial MAïDOU, de nationalité centrafricaine, occupe le poste de Secrétaire exécutif. Titulaire d’un Doctorat de 3ème cycle en Gestion des ressources naturelles, il est également détenteur d’un MBA et d’une accréditation en Management des projets de développement international. Il jouit de 33ans d’expérience professionnelles dont 6 en appui à la COMIFAC en tant que Coordonnateur régional du Projet de renforcement des capacités en matière de Redd+.

Chouaibou NCHOUTPOUEN, seul Camerounais du trio, occupera le siège du Secrétaire exécutif adjoint/ Coordonnateur technique de la structure. A 47 ans, il cumule 17 années d’expérience professionnelle dont 13 avec la COMIFAC en qualité d’expert Biodiversité et Coordonnateur de l’Accès aux Ressources génétiques et le partage du juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation (APA). Il est titulaire d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Sciences forestières et d’une Maitrise en Ecologie Botanique.

François DAYANG, originaire du TCHAD, est le nouveau Directeur des Affaires financières. En 16 ans de vie professionnelle, il a été entre autre Coordonnateur régional en finances, informations et services pour l’Afrique centrale et l’Ouest à SOS Kinderdorf international, chargé de l’administration et des finances à la Représentation nationale de la BAD et Responsable du Pool fiduciaire des projets financé par la Banque Mondiale à la Commission de la CEEAC.

Rappelons que la COMIFAC est née en mars 1999, de la volonté des chefs d’Etats de la Sous-région d’Afrique centrale. Le but étant d’harmoniser les politiques publiques en matière de gestion durable du Bassin du Congo, 2ème région écologique mondiale après l’Amazonie au Brésil.

Danielle Mouadoume B.

Danielle Mouadoume

Laisser de bonnes traces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.