Vacances 2021 : les 16 enfants accidentés pris en charge

Ils sont pour la plupart en observation à l’hôpital central de Yaoundé, au lendemain de l’accident mortel qui a eu lieu dans la nuit du 17 au 18 juillet 2021 à Nkolessong.

 

12 enfants ont commencé à effectuer ce lundi 19 juillet des scanners, dans le but de déceler une éventuelle anomalie interne. Les quatre autres, des blessés graves, sont hospitalisés depuis hier dimanche. Tous revenaient d’un camps de vacances à Melong dans le Littoral, organisé par le ministère du Tourisme et des Loisirs (Mintoul).

Aux côtés des enfants, un encadreur du Mintoul qui a une blessure importante à la jambe. Une de ses collègues, qui requiert l’anonymat, confie qu’il y a de forts risques que la jambe soit amputée. « C’est la meilleure option, car son pied a carrément été broyé, et l’os totalement coupé ».

Après les examens, les enfants bénéficieront d’un suivi psychologique, à Yaoundé ou dans leurs régions de résidences respectives, selon la décision de leurs parents.

Que s’est-il passé ?

Pour l’instant, personne ne semble maîtriser les circonstances réelles de l’accident. Le but du voyage était de ramener les enfants dans leurs régions de résidence (Adamaoua, Est, Nord et Extrême-Nord). Le chauffeur du véhicule qui transportait les enfants et leurs encadreurs s’est évanoui dans la nature après le drame. Trois personnes y ont laissé leur vie, soit deux enfants et un encadreur.

Les accidentés ont été conduits d’urgence à Yaoundé. Les blessés graves et les dépouilles, à l’hôpital Central. Et le reste, au Centre spirituel St Jean XXIII de Mvolyé.

Toujours ce dimanche, trois membres du gouvernement sont venus au chevet des victimes. Le Mintoul, Maigari Bello Bouba ; le ministre des Transports, Jean Ernest M. Ngallè B. ; et le ministre de la Santé Publique, Dr Manaouda Malachie.

Vanessa Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.