#Covid19: 160 hôpitaux équipés en matériels de réanimation

À l’initiative de l’UNFPA, le ministre de la Santé, Dr Manaouda Malachie a réceptionné ce 30 juillet 2021, près de 3000 kits de santé reproductive et de réanimation.

 

Le Cameroun est déterminé depuis de nombreuses années en collaboration avec les partenaires au développement à réduire le taux de moralité maternelle et infantile, notamment dans la partie septentrionale du pays. Cependant, les formations sanitaires ne disposent pas suffisamment de plateau technique et matériels performants pour une meilleure prise en charge des patients. La situation devient davantage préoccupante avec la survenue de la Covid19. D’où l’appui du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) en matériels sanitaires de pointe en faveur de 160 formations sanitaires.

Equipements de réanimation

 

Contenu des équipements

Les équipements et kits reçus ce vendredi par le Minsante comportent deux lots. Un lot de 2481 équipements issus de 24 variétés constituées des respirateurs de réanimation, Extracteur d’oxygène, Laryngoscope et Stéthoscopes entre autres. Le coût global de ces matériels à acheminer dès ce jour vers 54 formations sanitaires, s’élève à 143 545 726 Fcfa. Les régions concernées sont l’Adamaoua, le Nord, l’Extrême-Nord ainsi que le Centre des Opérations des Urgences de Santé Publique (COUSP) de Yaoundé. L’autre lot comprend 423 kits d’intrants pour des soins obstétricaux d’urgence à répartir dans 106 formations sanitaires de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord. Le coût d’acquisition est estimé à 196 372 929 Fcfa.

Remise symbolique du kit sanitaire au Minsante par la représentante UNFPA Cameroun

 

Améliorer la santé…

Les différentes trousses sanitaires vont contribuer pour l’essentiel à:

– Réaliser des accouchements normaux;
– Stabiliser les patients présentant des complications obstétricales;
– Traiter des complications à la suite d’avortements spontanés;
– Réaliser des césariennes et autres interventions obstétrico-chururgicales.
Selon la Représentante Résidente UNFPA Cameroun, Mme Siti Batoul Oussein, « Ces équipements vont pouvoir renforcer le système de santé maternelle et néonatale ». Le ministre de la Santé a ajouté que ces matériels devront réduire les décès des femmes des suites d’accouchements et un meilleur encadrement de la santé reproductive des adolescents.

En effet, le gouvernement entend améliorer l’offre des services de santé maternelle ainsi que la prise en charge des cas Covid19 grâce à ces acquisitions. Elles interviennent dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui à la santé maternelle, néonatale et infantile (Pasmni) à l’endroit des régions septentrionales du Cameroun.

Dieudonné Zra (zra_dieudonne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.