Afrobasket 2021: Le Palais des Sports de Yaoundé s’illumine

Fauteuils modulables en tribune presse, plancher aux couleurs de la compétition et de ses sponsors et dispositif spécial des grands évènements sportifs internationaux. L’Afrobasket Dames 2021 organisé au Cameroun du 18 au 26 septembre 2021 est une occasion de mettre en valeur l’organisation d’un tournoi sportif au palais des sports de Yaoundé. Pour cette deuxième journée du tournoi, la Guinée enregistre sa deuxième défaite…

La capitale du Cameroun accueille des grands évènements sportifs depuis quelques années. On peut citer par exemple, l’Afro-Basket Dames en 2015,  le championnat d’Afrique de Volley-ball Dames en 2017, de nombreux de tournois dans diverses disciplines, le championnat d’Afrique de Handball Dames en 2021, et en ce moment, l’Afro-Basket Dames que le Cameroun accueille pour la deuxième fois.

Maigre public:

Le public est la déception du tournoi pour le moment. Habitué aux restrictions dues à la pandémie du Covid19, ce public ne s’est pas bousculé pour venir au palais des sports de Yaoundé, ceci malgré le fait que cet Afro-Basket est ouvert aux spectateurs. Certains férus du sport expliquent que le public de Yaoundé n’a plus l’habitude des grands rassemblements avec le CHAN de Football en janvier, et la CAN de Handball en juin, et le premier match  des Lions Indomptables du football au stade d’Olembe, face au Malawi, le 6 septembre 2021. Tout ceci a contribué à contenir les amoureux du sport dans leurs domiciles et à se contenter des retransmissions à la télévision et à la radio. De plus, les prix d’entrée au palais des sports pour cet Afrobasket ( 3000frs-5000frs) ne sont pas à la portée de tous les camerounais. Conséquence, même la rencontre d’ouverture entre le Cameroun et le Kenya n’a pas mobilisé une grande foule.

Et Pourtant…

Pourtant c’est un tournoi international. C’est la preuve que le Cameroun est une terre d’accueil des grands évènements sportifs internationaux malgré quelques élans de scepticisme perçus ici et là.  Le palais des sports en ce moment est une enceinte lumineuse dans laquelle son terrain de jeu amovible est un motif de fierté. Pour la diffusion, la FIBA a mis en place 5 caméras qui capturent chaque action de la rencontre, une animation avec un disc-jockey qui gère les intermèdes, un speaker qui annonce les scores et les autres temps forts de la rencontre, et ces arbitres statisticiens qui relèvent tout en ce qui concerne les performances individuelles et collectives de chaque équipe. Que dire alors de ces deux tableaux électroniques qui sont visibles de part et d’autres des deux écrans géants du palais des sports ? Le score et les points inscrits par chaque joueur sont affichés en temps réel. On peut enfin s’émerveiller de cette technologie qui est visible au dessus du panier et de son panneau, révélant le timing de la rencontre et celui des possessions.

Côté sportif, le niveau est haut.

En dehors des rencontres Cameroun-Kenya et Nigéria-Mozambique, on a franchi facilement la barre des 100 points dans les 5 premières rencontres de ce tournoi, signe que plusieurs équipes ont un niveau très élevé dans cet AfroBasket: Sénégal 100-Guinée 31, Mali 101-Tunisie-39 et Guinée 58- Egypte 102 sont l’illustration de ce haut niveau. Malheureusement  pour les guinéennes, après la défaite contre le Sénégal et l’Egypte, elles sont d’office classées 3èmes du Groupe C et font du match Sénégal-Egypte de ce lundi, une finale du groupe, dont le vainqueur sera directement qualifié pour les quarts de finale, alors que le deuxième passera par les barrages.

DANIA EBONGUE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.