CNI et passeports non délivrés: les procédures à suivre

La délégation générale à la Sûreté Nationale (DGSN) a mis à la disposition du grand public des numéros verts et WhatsApp pour connaître la situation de la pièce en attente de délivrance ou de retrait.

 

 

Selon les chiffres de la délégation générale à la Sûreté nationale (DGSN), plus de 4 millions de Camerounais sont en situation de double identité. Cela constitue l’une des raisons pour lesquelles des milliers de citoyens ne disposent pas des titres identitaires. Pour connaître pourquoi la carte nationale d’identité et le passeport ne sont pas délivrées, la DGSN a mis en place une plateforme d’informations sur son site: www.dgsn.cm.  En plus, à défaut de se rendre dans le poste d’identification, deux numéros verts sont à la disposition des usagers:
– 1500
– 1550.

Ces contacts permettent de savoir ce qui fait blocage dans la délivrance des titres identitaires. Sont aussi concernés, les cartes de séjour, de résident ou de réfugié.

Autres procédures

Afin de se rapprocher des usagers surtout ceux qui sont éloignés de la capitale Yaoundé, la délégation générale à la Sûreté Nationale indique 5 numéros auxquels ils peuvent avoir des précisions. Par exemple, si le titre identitaire demandé est disponible et où le retirer, pourquoi il n’a pas été produit? Quelle est la conduite à tenir ? etc. Il s’agit des numéros suivants pour message WhatsApp exclusivement:

– 693 30 23 55;
– 695 70 62 91;
– 696 21 81 28;
– 696 78 27 97;
– 698 30 93 44.

Au préalable, l’usager doit avoir bien noté son numéro de récépissé pour le communiquer à l’opérateur. Par exemple, CE75415L5IP98KFQ6MZ0.

Pour ceux des usagers dont les titres identitaires sont disponibles, la délégation générale à la Sûreté Nationale les invite à passer sans délai les retirer là où ils se sont identifiés. C’était l’objet de la visite de presse organisée hier par la DGSN au Centre national de production des passeports et le commissariat du 10e arrondissement de Yaoundé afin de mettre les médias à contribution dans la sensibilisation de masse.

Dieudonné Zra (@zra_dieudonne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.