La 6ème édition de Huawei Seeds For The Future est lancée.

La cuvée 2021 de ce programme de formation de jeunes étudiants dans le domaine des TIC a été officiellement lancée à Yaoundé vendredi 19 novembre dernier.

Pendant deux semaines, 40 étudiants camerounais vont bénéficier de l’expertise chinoise en matière de TIC. Ils font partie de la sixième édition du  programme d’éducation et de formation dans le domaine des TIC baptisé « Seeds For The Future » Avec les 40 jeunes dont la formation a démarré le 19 novembre dernier, ce sont au 120 étudiants, des universités et grandes écoles spécialisées dans la formation au TIC au Cameroun, qui font ainsi partie de ces graines du futur que la firme chinoise plante, depuis 2008, dans 126 pays à travers le monde.

En raison de la pandémie du Covid-19, cette 6ème cuvée ne se déplacera pas pour la Chine comme les précédentes, mais cela n’alternera pas la qualité de la formation faite de cours en présentiel et online. Une performance qui est d’ores et déjà saluée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur au Cameroun, représenté à cette cérémonie par le Professeur   Wilfred Gabsa, secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et représentant du ministre d’Etat, le Pr. Jacques Fame Ndongo, qui a affirmé que « le Ministre d’Etat Ministre de l’enseignement supérieur dit toutes ses félicitations à HUAWEI et encourage les jeunes étudiants bénéficiaire de ce programme à se prendre très au sérieux ».

Pour Thierry Beng Sanding, représentant le ministre des Transports : « L’initiative de Huawei est à encourager et très appréciable, le programme Seeds for the future doit être pérennisé parce qu’il permet à beaucoup de jeunes camerounais d’avoir accès à des études de qualité dans un environnement de qualité. »  Autant de témoignages qui ont ponctué cette cérémonie qui regroupait d’autres institutions telles l’Institut africain d’informatique (IAI), le Ministère des Marches Publics(MINMAP), etc.

A titre de rappel, le programme Huawei Seeds for the Future, lancé en 2008, a déjà permis de former plus de 5700 étudiants à travers le monde, dans l’optique de développer des talents locaux des TIC, améliorer le transfert de connaissances, promouvoir la compréhension et un intérêt accrus dans le secteur des Télécom, etc. Et comme l’affirme Du YIN, directeur général de Huawei Cameroun, la firme, engagée à accompagner le Cameroun dans sa quête de développement Numérique, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

 

DANIA EBONGUE.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.