Chiffres d’affaires 2021: la manne de décembre

Dans un contexte Covid-19 difficile pour les commerçants de tous bords, au « mois des fêtes », ça passe ou ça casse.

 

Ça pourrait être le fruit d’un opportunisme bien placé, tant la pandémie de la Covid – 19 a rendu la vie difficile, pour les classes moyennes et les couches défavorisées. Dans le secteur commerçant, qu’on soit du bord formel ou de celui de l’informel, le constat est clair, il interpelle. La difficulté de vendre est devenu telle que l’expression « il n’y a pas l’argent dehors » est la caractéristique du bilan mitigé que font les acteurs concernés. Heureusement, il y a face à une conjoncture internationale radicale, la force de la résilience et l’esprit de vaillance. Ce sont là des traits de caractère typiquement camerounais.

Le mois des affaires

Du 1er au 31 décembre, c’est le mois des fêtes. Ainsi, plusieurs s’organisent pour tirer le meilleur de leur chiffre d’affaire. Au premier chef, les vendeurs ambulants donnent l’air d’être ceux qui tirent le plus leur épingle de l’émulation populaire. Ils sont ceux qui remplissent les artères des villes avec leurs produits taillés à la mesure des besoins de décembre. En effet, les sapins de Noël en plastique, les montres et autres accessoires de beauté sont présentés aux passants par le biais d’une exposition sur une brouette. Le gros des produits reste cependant les jouets et les déguisements qui relèvent des goûts d’enfants en cette période de la nativité. Ces produits présentés en route, aux clients en décembre, pourraient être d’une piètre qualité. Mais force est de constater que ce n’est pas toujours le cas. C’est parfois là qu’un connaisseur trouvera le cadeau tant recherché pour l’enfant ou la personne bien aimée. De toute évidence, le plus important semble d’admettre que toutes les familles trouvent leur compte dans cette émulation commerciale des jours fastes de cette fin d’année 2021.

Une émulation passagère?

Les vendeurs ambulants, créateurs d’espaces commerciaux mouvants et dynamiques ne sont pas toujours des acteurs improvisés du secteur informel. Loin de là. Des enseignes de renom se mettent également au jeu, dans l’espoir de conforter au mieux, leur chiffre d’affaire. Outre les débordements de produits de Noël exposés sur les terrasse ou les vérandas, ces enseignes recrutent ou réaffectent leurs agents à la vente à la crié. Et au-delà de la simple vente des jouets, elles gardent leur ascendant dans la vente des liqueurs et autres produits censés agrémenter les fêtes de noel et de la Saint Sylvestre. Ce qui compte, c’est la créativité, la façon de présenter les produits aux consommateurs. Généralement, une musique cadencée qui résonne à plusieurs dizaine de décibels, fait l’affaire.

La créativité, une cerise sur le gâteau

Noël est la fête des enfants et qui dit enfants, dit famille. Les commerçants savent que l’écoulement de leur produits dépend amplement de l’appréciation que les enfants en font. La plupart redoublent alors d’ingéniosité pour capter le regard et créer les sourires.

Cédric

Cédric l’a compris et son cheval ne se reposera que très peu pendant ce mois de décembre. Comme un homme à cheval sort de l’ordinaire, il met à profit de plusieurs manières, son avantage d’avoir un canasson. A certaines occasions, il sert d’attraction pour de grandes enseignes tandis qu’à d’autres, il propose des tours à cheval qu’il guide lui même, étant dit que l’équitation n’est pas l’aptitude la plus répandue à Noël. Il y a aussi des commerçants qui misent sur les déguisements. On peut alors voir papa Noël sous toutes les formes, surtout sous les formes locales. Par un coup de sifflet, un pas de danse ou un clin d’œil, vous voilà riant à pleine dent et apte à…acheter. C’est au final d’un grand réconfort pour celui qui vent comme pour celui qui achète car ce qui s’échange ici, c’est la joie de la fin d’année dans les chaumières.

André Ottou (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.