Électrification rurale : Evaluation à mi-parcours du Perace

Le Ministre de l’énergie et de l’eau a présidé ce matin à Yaoundé, une session d’évaluation du projet d’électrification rurale et d’accès à l’électricité dans les régions sous desservies du Cameroun (Perace).

L’électricité à la disposition de près de 2 millions de Camerounais d’ici 2024, voilà l’objectif que vise le Perace. Ce projet est le fruit de la coopération entre le Cameroun, la Banque Mondiale et l’Union Européenne, à plus de 85 milliards de FCFA pour 120 mille branchements dans l’Extreme – Nord, le Nord, l’Adamaoua, l’Est, le Nord- Ouest et le Sud – Ouest. Pour le Minee, c’est un « projet stratégique » qu’il convient d’évaluer régulièrement. La 5ème session du comité de pilotage qui se tient depuis 9h ce matin à l’immeuble de l’Emergence a pour but une évaluation à mi parcours et l’élaboration des stratégies pour permettre au projet de continuer d’être implémenté malgré les difficultés rencontrées. Dans son propos liminaire en effet, Gaston Eloundou Essomba a précisé que le projet a fait face à deux principaux écueils qui ont grandement ralenti son déploiement. Il s’agit d’une part, des effets de la crise sécuritaire qui empêchent le respect stricte du calendrier des activités, et de l’autre, de lenteurs administratives.

Booster l’électrification du Gand Nord

La session du comité de pilotage du Perace qui se tient ce jour s’engage à faire le tour des mesures nécessaires pour booster les travaux sur le terrain. Pour le Coordonnateur de ce projet, Samuel Bienvenu Ndjom, il va falloir explorer les voies et les moyens à mettre en place pour le démarrage effectifs de ces opérations attendues pour soulager les populations. Il s’agit en outre de 163 mille branchements sociaux avec Eneo, du paiement des indemnisations et du démarrage effectif des travaux d’électrification dans le Grand Nord. La 5ème session du comite de pilotage prévoit à cet effet d’examiner et d’approuver le Plan de Travail et le Budget Annuel au titre de l’exercice 2022.

De nouvelles lignes construites

Le Perace s’inscrit résolument dans le plan directeur d’électrification rurale validé en 2017 par le Gouvernement camerounais pour la période 2016 /2035. Avec l’apport financier conséquent de la coopération internationale, d’importants travaux sont prévus dans les régions sous desservies. Il s’agira en outre de la construction et de la réhabilitation des lignes moyennes et basses tension et de de plusieurs postes de transformation. Le programme prévoit également la construction de petites centrales hydroélectriques de puissance inférieure à 5 MW et des centrales solaires photovoltaïques de puissance unitaire. L’impact attendu, une réduction notable des disparités et des différences d’accès à l’électricité entre les Régions du Cameroun. Et pour les 6 Régions concernées, une promesse de lumière en 2022!

André Ottou (Stagiaire)

Danielle Mouadoume

Laisser de bonnes traces.

daniellemouadoume has 350 posts and counting.See all posts by daniellemouadoume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.