#CanTotalEnergies2021: Sénégal-Burkina Faso, un derby ouest-africain

C’est la première rencontre des demi finales de cette Can qui se dispute ce mercredi au Stade Omnisports de Yaoundé.

Il s’agit donc là d’une affiche 100% Afrique de l’Ouest. Ce qui garantit d’ores et déjà et quelque soit l’issue de la rencontre, de la représentativité de cette région à la finale qui se jouera au stade d’Olembe le 6 février. Cependant, chacune des deux équipes a de bonnes raisons pour franchir cette dernière barrière qui mène tout droit à la finale.

Le Sénégal

Les Lions de la Teranga voudront certainement rééditer l’exploit de se hisser en finale, comme ce fût le cas pour les éditions de 2002 et de 2019, sans succès malheureusement.

Il faut dire que la prestation des poulains de Aliou Cisse est allée crescendo dans cette Coupe d’Afrique des Nations. Eux qui ont démarré au petit trot avec une phase de poule où ils n’auront pas véritablement brillé. Au finish, une victoire et deux matchs nuls. Au compteur, un seul but marqué. Bien peu de choses pour la première Nation africaine au classement Fifa.

Heureusement, par la suite, le Sénégal a gagné en assurance. Face au Cap-Vert, une victoire sur le score de 2-0 est venue les rassurer, bien que ce fût face à des Requins bleus réduits à 9. En quarts contre la Guinée équatoriale, malgré quelques frayeurs, le Sénégal a su tirer son épingle du jeu et s’imposer sur le score de 3-1. Le Burkina Faso a donc toutes les raisons de se faire du souci face à cette équipe qui monte progressivement en puissance. El Hadji Diouf, ancien international sénégalais dit à ce propos: “Sur ce match, nous sommes favoris, mais nous respectons le Burkina Faso. On va jouer et monter encore notre niveau de jeu.”

Le Burkina Faso

De leur côté, les Étalons auront à cœur de traverser l’étape des demi-finales cette fois-ci pour leur quatrième essai. N’oublions pas qu’ils se sont imposés face à la Tunisie en quart de finale sur le score de 1-0. Autre source de motivation, c’est la situation dans leur pays.

Après le soulèvement militaire et le renversement du président Roch Marc Christian Kaboré, les joueurs ont évoqué à de multiples reprises leur envie de jouer pour apporter de la joie chez eux : “Je profite de cette tribune pour rendre hommage à ce peuple, qui malgré tout reste debout. Et je dis que notre équipe est à l’image de notre peuple, nous resterons debout, vaille que vaille”, a alors déclaré Kamou Malo après le quart de finale.

Une nouvelle encourageante qui vient se greffer à cet enthousiasme, les Etalons sont passés à la case test Covid d’avant match et à l’issue dudit examen, tous les joueurs ont été jugés aptes à prendre part à la rencontre de ce mercredi face au Sénégal.

Aline Nguini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.