Adéquation entre le profil du candidat et le poste sollicité

C’est la principale recommandation à l’issue du 1er Conseil national de la décentralisation présidé ce 16 juin par le Premier ministre Joseph Dion Ngute pour l’année 2022.

 

« Enjeux et défis du développement local : la problématique des ressources humaines reste préoccupante ». Telle est la thématique qui a guidé les travaux de cette 1ère session du Conseil national de la décentralisation pour l’exercice 2022 dans les services du Premier ministre. En effet, divers défis sont à relever en matière de gestion des personnels des collectivités territoriales décentralisées.

Défis

Il s’agit entre autres de la maîtrise des effectifs, de la formation, du renforcement des capacités, paiement régulier des salaires, plan de carrière et recrutements efficients. Le ministère de décentralisation et du développement local est appelé à adresser ces préoccupations afin impulser la rationalisation des compétences et des ressources financières et matérielles au niveau local. Autre grief à pallier, le cadre réglementaire qui régit le fonctionnement des collectivités territoriales décentralisées (CTD). « Globalement, le cadre juridique qui régit les personnels des collectivités doit être revisité. Il a été admis que leurs modes de gestion doivent être modernisés et qu’enfin les questions liées à la disponibilité des ressources financières est importante » a souligné le ministre de la Décentralisation et du développement local, Georges Élanga Obam. Le code des CTD dispose que c’est dans le cadre d’une fonction publique locale que sont gérés les personnels relevant des collectivités.

Membres du gouvernement

 

Maitriser la masse salariale

Face à diverses tensions sociales, le ministre de la Fonction publique et de la reforme administrative exhorte à une maîtrise des effectifs. « Cette problématique est extrêmement importante; maîtriser non seulement les effectifs, mais aussi la masse salariale, si non on se retrouve dans des situations difficiles à gérer notamment au plan social » a indiqué Joseph Le.

En entendant la mise en place de la fonction publique locale, les élus locaux proposent un redéploiement du personnel de l’Etat.

Dieudonné Zra (@zra_dieudonne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.