Ballin: le Mindef condamne la barbarie des terroristes

Le ministère de la Défense (Mindef) déplore le massacre de 32 civils par les terroristes dans cet arrondissement d’Akwaya, région du Sud-Ouest, le 25 juin 2022.

 

Des actes inhumains perpétrés sur des civils. Selon le communiqué du ministère de la Défense, il s’agit d’une « attaque terroriste d’une innommable cruauté et d’une insoutenable barbarie perpétrée dans la matinée du 25 juin 2022 aux environs de 04h par des bandes armées terroristes ».

Film de la tragédie

D’après le même communiqué, une centaine d’assaillants lourdement armés ont fait irruption dans le domicile de l’honorable Aka Martin où se déroulaient les obsèques du frère de ce dernier. Les terroristes ont ainsi ouvert le feu sur les occupants et le domicile. Puis, ils se sont repliés sous la pression des forces de défense et de sécurité arrivées promptement sur les lieux. Sur leur passage, les terroristes ont attaqué le poste de gendarmerie de Céans, incendié le centre de santé de Ballin et de nombreuses habitations. La sortie massive des populations révoltées les a contraints à replier dans les forêts environnantes.

Bilan

Il fait état de:
– 32 civils assassinés dont 05 de nationalité nigériane et plusieurs blessés;
– 04 terroristes neutralisés et de nombreux autres blessés et en fuite;
– une cinquantaine d’habitations incendiées;
– la dépouille du frère du député incinérée dans son cercueil.

 

Face à cette attaque odieuse, le ministre de la Défense a transmis les condoléances attristées du chef de l’Etat, Paul Biya aux familles des victimes. Joseph Beti Assomo rassure que les troupes restent mobilisées pour parer à toute éventualité.

Dieudonné Zra (@zra_dieudonne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.