Barrage de Natchigal: 64 % de taux de réalisation

En visite sur le site le 28 juillet, le groupe d’amitié parlementaire Cameroun-France a été impressionné par l’ouvrage.

 

Une mission d’inspection de haut niveau a été reçue par la direction du projet de la centrale hydroélectrique de Nachtigal et l’ensemble des 3700 personnels le 28 juillet 2022. Les hôtes ont été accueillis par Pierre Edimo, directeur général adjoint de la Nachigal Hydro Power Company (NHPC) qui est la société chargée d’exécuter le projet. Sous la conduite du vice-président l’honorable Jean Jacques Zam, le groupe d’amitié parlementaire Cameroun – France est allé s’imprégner de la qualité des travaux en cours.

Visite guidée

Cette visite d’inspection a commencé par la section construction qui accueillera les réceptions. Ensuite, les députés se sont rendus au barrage encore en construction. Puis, ils ont mis le cap sur le canal de passage chargé d’amener l’eau de l’amont vers le centre de production. Et en dernier lieu, les parlementaires ont apprécié les zones de production et d’exportation. À chaque escale, les visiteurs ont été édifiés sur les fonctionnalités techniques de la construction en cours.

Évolution des travaux

Selon la direction de l’infrastructure, l’on enregistre à date, un taux de réalisation de 64 %. L’ouvrage devra contribuer à augmenter la capacité de la ligne d’approvisionnement énergétique nationale du Sud, avec la production de 420 mégawatts une fois achevé d’ici deux ans. Cela va relever de 30% la consommation nationale en électricité.

Par ailleurs, cette mission d’inspection a permis au groupe parlementaire de noter que 95% des travailleurs de ce projet sont des nationaux et seulement 5% sont des expatriés.
Parmi les 95 % d’habitants, 30 % sont de la localité et le reste des autres régions du pays.

L’infrastructure coûte 800 milliards de Fcfa à l’initiative du partenariat public-privé.

Dieudonné Zra  (@zra_dieudonne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.