Parlement: vers un système de visa numérique

C’est la principale innovation du projet de loi reçu ce 2 juillet par l’Assemblée nationale. C’était lors d’une plénière conduite par le 1er vice-président Hilarion Etong.

 

Le texte reçu par la représentation nationale ce samedi modifie et complète certaines dispositions de la loi du 10 janvier 1997 fixant les conditions d’entrée, de séjour et de sortie des étrangers au Cameroun. En effet, ce projet de loi s’inscrit dans le processus de modernisation de la diplomatie camerounaise en cours depuis de nombreuses années.

Digitaliser  la délivrance du visa

C’est l’un des principales innovations de ce projet de loi pour le Cameroun. La modification impulsée par ce texte offre plusieurs avantages en matière de prestations diplomatiques et consulaires:
– sur le plan sécuritaire, protéger les données enregistrées sur la plateforme numérique et garantir la sécurité maximale des documents diplomatiques;
– pour la diaspora et les étrangers, éviter les longues files d’attente dans les ambassades;
– pour les finances publiques, mieux sécuriser les recettes de l’État grâce au système de transparence.

Bref, ce texte permet de faciliter les voyages à destination du pays. Aussi permet-il d’arrimer le Cameroun aux standards internationaux quant au système de délivrance des visas et les nouvelles formes de prestations consulaires. Ledit projet de loi sera défendu le 4 juillet par le ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella.

Dieudonné Zra (@zra_dieudonne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.