Education : le rôle crucial des Start ups

À Edéa, dans la région du Littoral ce 07 septembre 2022, les participants du 6ème Forum sur l’Apport des Start-ups dans le Développement de l’Economie se sont penchés sur la question

Promouvoir et vulgariser les TIC dans le secteur éducatif. C’est l’un des objectifs de ce forum qui se tient actuellement dans la ville d’Edéa et ce depuis ce 07 septembre 2022. Forum conduit et initié par l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication (Antic), il est marqué par la présence de plusieurs autorités administratives, religieuses, la communauté éducative du département de la Sanaga –maritime, ainsi que de nombreux start-upeurs. La cérémonie d’ouverture de cette édition qui s’achève le 09 septembre prochain, a été présidée par Ebot Ebot Enaw, Directeur général de la structure.

 

Alors que les élèves ont repris il y a peu, le chemin de l’école, on comprend mieux le choix du thème de cette année à savoir, « L’apport des TIC face aux défis socio-économique actuels, pour un enseignement et une éducation de Qualité »
Ce que le Directeur Général a traduit dans son allocution de circonstance comme étant une volonté de l’Antic d’intéresser les start-ups engagés dans le développement de l’économie, à se transformer en un espace d’échanges entre les start-upers et les acteurs du secteur de l’éducation.
« L’éducation étant au cœur de l’économie camerounaise, les acteurs de ce secteur doivent pouvoir tirer meilleur parti des innovations de l’heure dans le domaine des TIC. Elle doit donc franchir un palier important, en utilisant les TIC dans les différentes étapes du processus d’apprentissage pour les élèves et pour mieux répondre aux besoins sans cesse croissants », a-t-il indiqué.

Ce qui sera fait

Pendant ces trois jours, les participants seront édifiés sur les outils technologiques pouvant favoriser des partenariats d’affaires entre start-upeurs, parents et communauté éducative. Il sera également question d’aborder les thématiques telles que :
– L’apport de la gestion du contenu numérique en milieu scolaire ;
– La transformation numérique dans les écoles des zones rurales et urbaines du Cameroun ;
– Comment faire du numérique un allié des parents pour le suivi et l’accompagnement scolaire des enfants ;
– Le rôle des TIC dans l’éducation pour une meilleure contextualisation au Cameroun.

 

Des propositions au rendez-vous

Un total de 12 solutions sera présenté par les start-upers au terme des activités de cette édition. Et parmi elles, quelques-unes ayant rencontrées du succès, seront retenues. À en croire Massohe Rioux, le chef d’antenne régionale de l’Antic littoral, « les solutions de cette année sont plus matures. Elles sont d’ailleurs aptes à être implémentées au sein de la communauté éducative, que celles des deux précédentes éditions tenues à Nkongsamba et à Douala ».
Pour le directeur Général de l’Antic, toutes les solutions innovantes qui seront présentées au cours de ce forum permettront entre autres, d’avoir accès aux contenus de formation tels que des ouvrages, des tutoriels vidéos, des épreuves de récents examens nationaux et des concours d’entrée dans les grandes Écoles, l’enseignement à distance, le tutorat scolaire, mais aussi à des laboratoires virtuels et dans certains cas, sans connexion Internet et ce, gratuitement
Des outils qui seront également d’un apport non négligeable pour les parents, notamment dans le cadre d’un suivi concerté de leurs progéniture en milieu scolaire, a t’il conclut.

 

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.