Les personnels des administrations publiques renforcent leurs capacités en gestion des Ressources Humaines

Joseph LE a préside ce 28 septembre 2022 , à l’hôtel United de Mbankomo, la cérémonie de clôture du séminaire de renforcement des capacités des personnels de la chaine de Gestion des Ressources Humaines des administrations publiques .

Au travers de 4 exposés en plénière et des travaux en ateliers animés par les hauts responsables du ministère de la Fonction Publique et du Ministère des Finances, les participants ont été édifiés sur les outils et méthodes d’implantation de la GEPEEC (gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences) et de traitement optimal des dossiers de carrière et de liquidation de droit et d’appropriation des outils technologiques qui sous-tendent ledit traitement à savoir.

Les objectifs assignés au séminaire

Le Ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative avait pour but:
➖ Sensibiliser les responsables intervenant dans la gestion des ressources humaines sur la connaissance, et l’utilisation des outils de la GPEEC ;
➖ Sensibiliser les gestionnaires des ressources humaines sur l’importance du redéploiement et du renforcement des capacités ;
➖ Mettre à niveau les gestionnaires des ressources humaines sur l’utilisation de l’outil informatique (ANTILOPE et SIGIPES) ;
➖ Renforcer les capacités des gestionnaires des ressources humaines sur le traitement des actes de carrière et de liquidation des droits

Sujets développés pendant le séminaire

Des études menées par les structures compétentes du MINFOPRA, révèlent par exemple que sur 27 Cadres Organiques, 14 administrations sont en sous-effectifs, 10 en sureffectifs et seulement 3 en situation de juste équilibre. C’est cette situation insatisfaisante qui amène le département ministériel dont j’ai la charge, à implémenter et à recommander vivement la Gestion Prévisionnelle des Effectifs des Emplois et des Compétences (la GPEEC). Ainsi, les réflexion porterons sur 4 sous- thèmes, à savoir :

1. La GPEEC comme stratégie d’optimisation de la gestion des ressources humaines de l’Etat ;

2. Les préalables à un traitement optimal des dossiers de carrière et de liquidation des droits ;

3.SIGIPES : outil technologique d’optimisation de la gestion des ressources humaines de l’Etat ;

4.ANTILOPE : outil technologique de traitement de la Solde et des Pensions des Personnels de l’Etat.

Observations et décisions du MINFOPRA

Lors d’une étude sur la gestion des ressources humaines dans l’Administration Publique Camerounaise, le constat était celui d’une maitrise approximative des effectifs, le non-respect des Cadres Organiques (CO) et la non opérationnalisation des plans de formation. Fort de ce constat, le MINFOPRA a élaboré le document « cadre de Référence de la Gestion Prévisionnelle des Effectifs des Emplois et des Compétences ». Pour faciliter et permettre une meilleure appropriation dudit document, le MINFOPRA accompagne les différentes administrations dans son implémentation. Aussi, ladite circulaire prescrit également en son point 23, la poursuite de la mise en œuvre du Plan Global de Réforme de la Gestion des Finances Publiques.

Il convient de relever que la non maîtrise des effectifs dans les administrations est une réalité, qui ne manque pas d’enfreindre leur rendement, astreintes à plus de performance. C’est cette situation insatisfaisante qui amène le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, bras séculier du gouvernement en matière de gestion des ressources humaines, à implémenter depuis plusieurs décennies la GPEEC, par l’entremise de l’élaboration des outils de gestion qualitative et quantitative des effectifs.

Face à ce problème, la nécessité de renforcer les capacités des responsables en charge de la gestion des ressources humaines au sein des départements ministériels, sur la maîtrise des outils de la GPEEC, des outils technologiques (ANTILOPE et SIGIPES), de la gestion des carrières et de la liquidation des droits, s’impose afin de permettre une utilisation rationnelle du personnel de l’Etat.

Ce séminaire fait suite à celui organisé le 23 août 2022 à l’intention des DAG et DRH des ministères, qui aura permis d’édifier ces derniers sur les éléments à prendre en compte pour une bonne planification des recrutements.

Emmanuel Emvoua Bioh (stagiaire)

Danielle Mouadoume

Laisser de bonnes traces.

daniellemouadoume has 477 posts and counting.See all posts by daniellemouadoume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.